Pour avoir comparé Taubira à un singe une ex-candidate FN écope de 9 mois de prison ferme

Vues : 91

christiane-taubira-singe

L’ex-tête de liste FN,  Anne-Sophie Leclère, a été condamnée par défaut ce mardi par le tribunal correctionnel de Cayenne à neuf mois de prison ferme et 5 ans d’inéligibilité pour avoir comparé  Christiane Taubira, à un singe.

Le tribunal de Cayenne a rendu ce mardi son verdict après une plainte du parti politique Walwari, fondé par Christiane Taubira, à l’encontre du Front national et de son ex-candidate aux municipales de Rethel dans les Ardennes.

Anne-Sophie Leclère assumait pleinement sur les plateaux de télévision, un photomontage de la Garde des sceaux à côté d’un petit singe, mis sur son compte Facebook, le 17 octobre 2013. Elle déclarait alors « je préfère la voir dans un arbre après les branches que la voir au gouvernement».

taubira-compare-a-un-singe-par-fn-580x386

Le Tribunal de Grande Instance de Cayenne est allé au-delà des réquisitions du parquet qui avait demandé une peine de quatre mois de prison, 5 ans inéligibilité et 5.000 euros d’amende.

Anne-Sophie Leclere est ainsi condamnée par défaut à neuf mois de prison et à une inéligibilité de cinq ans. Le FN a été condamné à 30 000 euros d’amende et à verser 50 000 euros à Walwari et 3 000 euros pour frais de justice.

Dans un communiqué, adressé à l’AFP, le Front National dénonce «des condamnations révoltantes» et fait part de son intention d’interjeter appel.