Prêcheur : Risque de nouveaux écoulements de boue volcaniques

Vues : 1137

Un nouveau survol de la rivière (voir vidéo en fin d’article) a eu lieu hier mercredi 10 janvier et a confirmé l’importance du phénomène et du risque de lahars supplémentaires. La situation au Prêcheur fait donc l’objet d’un suivi particulièrement attentif de l’État.

« Nous devons rester vigilants car des nouveaux écoulements boueux ( lahars) peuvent descendre vers le bourg du Prêcheur. Néanmoins, nous maintenons notre décision de faire curer le lit de la rivière du Prêcheur, car c’est de notre responsabilité au moins jusqu’à 2021! » a déclaré Daniel Marie-Sainte; conseiller exécutif de la CTM en charge des infrastructures.

 

Au niveau de la préfecture :

une nouvelle réunion de la cellule de veille active a eu lieu hier après-midi sous la présidence du préfet.

S’agissant de la surveillance et l’alerte à la population, il a été constaté que le réseau de capteurs a été endommagé. Les dispositions ont d’ores et déjà été prises pour engager sans délai le rétablissement de ce réseau automatique.

En parallèle, le réseau de sismomètres et de géophones (enregistrement en temps réel des bruits induits par le déplacement des blocs de pierre) a été renforcé ce jour (un 3ème géophone a été installé).

En complément, le préfet s’appuie sur la cellule de veille hydrologique pilotée par la DEAL et a demandé à météo France un suivi localisé.
Enfin, la municipalité a mis en place un système de permanence par la mobilisation des élus et des services municipaux. Les pompiers du SDIS viennent compléter depuis hier cette permanence et assurent une présence physique. Ainsi, 3 binômes seront sur le terrain (en amont, à la bibliothèque et dans le quartier des Abymes) tout au long de la nuit.

La population était sensibilisée et préparée lors d’une réunion publique qui a eu lieu ce 10 janvier.