Préparation de la CTM : entre discussion et tensions syndicales

Vues : 23
ctm-a

Le rendez-vous était donné à 11 heures à l’Hôtel du Département. Les représentants de l’exécutif des deux collectivités et les organisations syndicales se sont rencontrés. Quelques réponses ont été apportées dans un climat social quelque peu tendu entre certains syndicats.

Hier, dans la cadre de la mise en place de la CTM, les présidents des Conseils Général et Régional ont rencontré l’ensemble des organisations syndicales présentes dans les deux collectivités. Autour de la table les tensions n’ont pas tardé à faire leur apparition. Mais cela ne concernait pas les représentants de l’exécutif. Ce sont bien les relations intersyndicales qui se sont détériorées lors de cet échange. Dans la ligne de mire, la CGTM-FSM, dont la présence a été pointée du doigt par de nombreux syndicats. FO, la CDMT et le Sadem-CGTM ont contesté la représentativité de la CGTM-FSM. Il semblerait que cette organisation syndicale ne soit pas en mesure de signer des accords collectifs avec l’administration.

La raison est que la CGTM-FSM n’est pas présenté de listes aux élections professionnelles du ‘ décembre 2014. Ce qui est tout à fait normal vu que le syndicat n’a que cinq mois d’existence. Il est né d’une séparation au sein de la CDMT. En tout cas, pour ne pas envenimer la situation les représentants de la CGTM-FSM ont préféré quitter la réunion. Mais sa réaction ne s’est pas fait attendre. Le syndicat estime que la réunion est entachée d’une illégalité. Il affirme que la CDMT-Conseil Général n’a été déclarée ni à la mairie ni à la préfecture.

Malgré cet incident en début de rencontre Josette Manin et Serge Letchimy estiment avoir échangé de façon constructive et fructueuse avec les syndicats.

ctm-b

Lors de cette rencontre le point a été fait sur l’avancée de la préparation initiée par les deux collectivités. Dans un communiqué du Conseil Général indique :

« Un point a pu être fait sur les réalisations communes telles que les logiciels finances et ressources humaines et sur les chantiers prioritaires qui devront être finalisés dans les deux collectivités avant le basculement dans la Collectivité Territoriale de Martinique »

SADEM – FO – CDMT – UNSA – CGTM FSM (syndicats du Conseil Général) et SGAFP CGTM – CGT FO – UNSA UPCTM (syndicats du Conseil Régional) étaient présents. Parmi les chantiers prioritaires : l’évaluation professionnelle, l’aménagement du temps de travail, les ratios d’avancement, l’action sociale et les régimes indemnitaires ont été évoqué. Les exécutifs et les organisations syndicales ont prévu de se revoir sur ces points en date du mercredi 30 octobre 2015.

Microsoft Word – 9 10 2015 Rencontre fructueuse Exécutifs CG CR et syndicats

 

A.G