Présidentielle : Philippe Poutou rassemble plus de 1 500 personnes dans le Nord de Paris

Vues : 291

Plus de 1500 personnes se sont rassemblées à l’appel de Philippe Poutou qui comme beaucoup de candidats à la présidentielle organisait un meeting ce mercredi 19 avril.


François Fillon dans le 15ème arrondissement, Benoit Hamon sur la Place de la République, Philippe Poutou a choisi les Docks de Pullman à Aubervilliers, accessible depuis le métro Front Populaire.

Une salle à deux niveaux remplie de militants et de drapeaux rouges au couleur du parti NPA, le Nouveau Parti Anti-Capitaliste. Dès 20 heures, les intervenants sous la même bannière ont tous appelés à la fin du modèle capitaliste, en décrétant l’état d’urgence sociale et démocratique et en exhortant l’ouverture des frontières.

Philippe Poutou, le dernier a intervenir a discuté longuement sur son programme et sur sa volonté d’imposer une nouvelle politique sociale. Out en s’inquiétant de ne pas brusquer la traductrice de la langue des signes, le candidat Philippe Poutou s’est insurgé sur l’exploitation des salariés qui occasionne les richesses du monde moderne.

En exprimant son ras-le-bol (à l’image de ses frères guyanais), le candidat du NPA a dénoncé hier soir, les évasions fiscales qui représentent plus de 600 000 milliards d’euros, une somme qui fait le bonheur des paradis fiscaux.

Philippe Poutou sera dit-il, celui qui combattra la souffrance au travail. La solution du candidat se trouve dans la répartition du temps du travail. Quant au départ à la retraite, il restera sous la barre de 60 ans, voire 55 ans il faudra prendre en compte que la pénibilité au travail est un facteur qui épuise à long terme.

Il reconnaît les progrès de la révolution numérique qui devra accorder du temps de loisirs et de repos.

L’environnement s’invite en fin de discours. La politique se doit d’être cohérente en matière d’énergie renouvelable, d’environnement et du nucléaire. Des services qui ne peuvent être que publics si on respecte programme de Philippe Poutou.

« Résister contre toute forme d’oppression, contre le racisme, s’ouvrir aux discussion sur l’identité sociale pour s’unifier et oublier nos « ancêtres les gaulois ».

Après quelques critiques sur Emmanuel Macron et Benoit Hamon, c’est le candidat de « La France Insoumise » qui se fait pincer par Philippe Poutou. Trop ancien. Jean-Luc Mélenchon c’est 30 ans de socialisme en poche : « Ce n’est pas une gauche qu’il faut rafistoler, il faut tout recomposer ! ». Le candidat NPA veut de nouvelles têtes mais des élus qui ressemblent à la population qu’elle dirige, qui puissent comprendre les revendications sociales des travailleurs.

Avant d’entendre le groupe « Motivés » qui animait la deuxième partie festive de la soirée, fin du meeting sur la chanson de l’Internationale que vous pouvez entendre ci-dessous :

Meeting de Philippe Poutou au Dock Pullman à Aubervillers

Meeting de Philippe Poutou au Dock Pullman à Aubervillers… Le candidat NPA revient sur son gros clin d'oeil à François Fillon durant le dernier débat …

Publié par Antillesboxmail – Dothy sur mercredi 19 avril 2017

 

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook C’news Actus Dothy
Photos C’news Actus Dothy


1 commentaires :

Les commentaires sont fermés