Présidentielle : Valentin Narbonnais a réussi son pari, Benoît Hamon gagne la primaire à gauche

Vues : 333

A écouter les spécialistes de la politique en France, Benoit Hamon a réussi à ramener les jeunes socialistes à la politique ! (L’heure des Pros sur iTélé). La victoire de Benoit Hamon signe également la réussite de Valentin Narbonnais.

Le jeune étudiant n’a pas démérité depuis sa nomination comme porte-parole de Benoit Hamon en décembre dernier.  A l’époque, nul ne présageait une victoire de Benoit Hamon, un des sept candidats à la primaire à gauche.

20170117_114029

Dans cette « belle alliance de la gauche », très tôt le jeune antillais de 23 ans s’est engagé à réussir la mission que lui confiait son candidat, Benoit Hamon, l’ex-ministre de l’économie sociale et solidaire de François Hollande.

Initié par l’ancienne garde des Sceaux, Christiane Taubira, le jeune martiniquais Valentin Narbonnais a vite compris comment se fondre et être dans le même temps efficace dans une équipe qui ne l’attendait pas. Il a trouvé sa place parmi les « hamonistes » et le jeune antillais est devenu incontournable dans ses propositions pour les territoires d’Outre-mer.
De la  permanence à Trappes jusqu’au 11ème étage de la Tour Montparnasse, Valentin Narbonnais s’est parfaitement intégré dans une équipe jeune mais déterminée à servir au mieux le candidat Benoit Hamon.

20170129_230045

Dans l’ombre du candidat, le jeune Valentin a consciencieusement élaboré un programme pour les Outre-mer qu’il a présenté avant le premier débat des primaires, le mardi 17 janvier.

20170124_214240
Avec une grande contraction, le jeune homme a fait preuve de professionnalisme sur les réseaux sociaux et sur les différents plateaux de télévisions ou de radios, où il défendait le programme de son candidat.

20170124_214625

Il le répète même si certains ultramarins n’adhèrent pas aux idées de Benoit Hamon, il se fait un devoir de les écouter, de les consulter pour se rapprocher au mieux de leurs attentes.

20170117_113615

Mais le jeune martiniquais est aussi un étudiant assidu. Ses comptes rendus faits et les mises au point tracés, Valentin Narbonnais file très tôt le matin suivre ses cours. Le jeune martiniquais est en Licence de Droit et Sciences-politiques à Nanterre. Ses cours démarrent dès huit heures. Ses nuits sont donc courtes, car il entame des après midis marathon, entre débat, réunion de travail, rédaction de propositions et débriefing. Une fois chez lui à Colombes, Valentin répond à ses mails, aux demandes de rendez-vous,  aux sollicitations de la presse et pour finir il suit attentivement les nombreux messages et tweets qui défilent sur les réseaux sociaux.

20170124_221645

Grâce à la confiance que lui porte Benoit Hamon (le grand vainqueur de la primaire à gauche) Valentin, un des huit porte-paroles du candidat, progresse et s’inscrit dans une démarche de responsable politique. Comme tous ceux qui ont voté à près de 59 % pour Benoit Hamon, le martiniquais espère que son champion vainqueur à la primaire de la gauche, sera aussi vainqueur à la présidentielle qui s’annonce mouvementée. Le maître mot reste, le Rassemblement de toute la gauche française.

20170118_210136
Valentin Narbonnais puise son engagement dans sa volonté de participer au développement des Outre-mer. Il est le seul à avoir proposé plusieurs mesures dans neuf domaines clés pour l’amélioration de ses concitoyens : De la transition énergétique, à la continuité territoriale, l’agriculture, l’éducation, l’économie, la vie chère, la sécurité et la culture.

20170130_003836

Après l’éclatante victoire des partisans de Benoit Hamon, fêtée à la Maison de la Mutualité (dimanche 29 janvier), dans le cinquième arrondissement de Paris, l’heure est au repos mérité. Le jeune Valentin Narbonnais (ci-dessous à droite) saura bien plus tard, si le candidat de la gauche à la Présidentielle lui renouvellera sa confiance. En attendant, l’antillais qui réside à Colombes, continue à affiner et à réfléchir pour que l’Outre-mer ne soit pas oublié dans le programme du candidat Benoit Hamon.

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook C’news Actus Dothy
Photo C’news Actus Dothy