Prions pour Nelson Mandela à nouveau hospitalisé

Vues : 4

Nelson Mandela en 2010. © Siphiwe Sibeko / AFP

L’ancien président sud-africain Nelson Mandela, 94 ans, a été hospitalisé dans la nuit de mercredi à jeudi pour une rechute de son infection pulmonaire.

L’actuel président sud-africain, Jacob Zuma, a assuré sa «totale confiance dans l’équipe médicale» et a appelé son peuple à «prier» pour Nelson Mandela.

La présidence sud-africaine a indiqué que Nelson Mandela réagissait « positivement aux traitements » et qu’il restait en observation à l’hôpital. Le héros national sud-africain semble toutefois très affaibli. Il n’est plus apparu en public depuis bientôt trois ans.

La présidence, qui ne précise pas où Mandela a été hospitalisé, appelle une nouvelle fois les médias du monde entier à « respecter l’intimité » du prix Nobel de la paix « pour laisser les médecins faire leur travail ».

Début mars, Nelson Mandela avait été hospitalisé pour 24 heures. La présidence avait alors indiqué qu’il s’agissait d’examens de routine.

Sa dernière hospitalisation longue, dix-huit jours, remonte à décembre 2012, déjà pour les suites de cette infection pulmonaire récurrente.

Prisonnier politique le plus célèbre de son temps, Nelson Mandela a fait passer l’Afrique du Sud de l’apartheid aux promesses de la démocratie en symbolisant la paix et la réconciliation puis la lutte pour une justice universelle.

Libéré en 1990, il est devenu quatre ans plus tard le premier président noir de son pays, après avoir obtenu en 1993 le prix Nobel de la paix, conjointement avec le dernier président de l’apartheid Frederick de Klerk. Cette récompense lui avait été attribué pour son rôle dans les négociations conduisant à la démocratie.

Il vit désormais complètement retiré, partageant son temps entre Johannesburg et Qunu (sud), le village de son enfance. Nelson Mandela a connu de nombreux ennuis de santé. Ceux-ci sont souvent liés à ses 27 années d’incarcération et aux travaux forcés dans les carrières de calcaire de l’île-bagne de Robben Island.

En 2011, il avait été hospitalisé pour une grave infection respiratoire qui avait suscité une vive inquiétude dans le pays. C’est une rechute de cette infection qui a provoqué son hospitalisation ce jeudi.