Produits capillaires : Des antillais se lancent sur le marché international

Vues : 1530
13059905_997518583672527_1342648323_n

« Otencia » est le nouveau concept de soins pour la beauté des cheveu, totalement à base de produits naturels, créé par un couple de martiniquais et de guadeloupéen.

Au Canada, Julie Sinitambirivoutin et Sébastien Nilor sont sur le  marché capillaire depuis 4 ans. Les jeunes diplômés et leur associé Donry Voitus, se sont spécialisés dans la beauté des cheveux noirs et métissés. Jeudi 21, la vente en ligne de leurs produits a été l’occasion de découvrir leurs différentes gammes pour les soins capillaires.

Comment faire pour avoir de belles boucles bien serrées, de belles locks ou éviter la lopécie, qui se caractérise par une accélération de la chute des cheveux ? Toutes ces questions ont été étudiées par un couple de martiniquais et de guadeloupéen, installé à Montréal. Au début, le jeune couple a tenu a apporter des solutions esthétiques aux clients mais depuis quelques années, les deux antillais se sont lancer dans la recherche capillaire. Cela fait maintenant quatre ans qu’ils proposent, différentes formules pour améliorer la santé du cheveu, un travail plus en profondeur.

Julie Sinitambirivoutin et Sébastien Nilor se sont confiés au magazine Médiaphore. Même si le couple reste persuadé de son évolution au Canada, (création, recherche, marketing, design,web), les deux jeunes entrepreneurs espèrent beaucoup atteindre le marché antillais. Ils envisagent à cour terme, de distribuer leurs produits, Vitalocs, Curls vitamins, Beloved Extensions, dans les pharmacies en Guadeloupe et en Martinique.

Des produits à base d’éléments naturels, Aloé Vera, Huiles végétales par voie topique (appliquées localement) et un complexe de vitamines par voie orale.

L’objectif pour le couple, combler un vide, en proposant aux clients, des produits plus hydratants et plus riches en vitamines pour les cheveux.

Dorothée Audibert-Champenois

Plus d’infos sur la page Facebook : Otencia


1 commentaires :

Les commentaires sont fermés