Quand Alfred Marie-Jeanne dérape ….

Vues : 75

Suite aux propos injurieux tenus à l’encontre de Serge Letchimy, sur l’antenne de RLDM, par Alfred Marie-Jeanne cette semaine :  » Letchimy sé an enbésil…il a été maladroit…il n’a rien compris le bougre… » En outre Alfred Marie-Jeanne reproche au Président de Région Martinique de ne pas « faire la collectivité unique immédiatement » et ainsi passer à côté de sa chance « d’être élu président » de la nouvelle collectivité. Lors de la récente plénière régionale, la date retenue  par la majorité pour l’élection de la collectivité unique est 2015.

Daniel Robin, Chef de file du groupe Ensemble pour une Martinique Nouvelle, dénonce le comportement peu respectueux du leader du MIM via ce communiqué.

Serge Letchimy, Député et Président du Conseil Régional de la Martinique, fait régulièrement l’objet d’attaques, dont l’usage en politique est malheureusement monnaie courante.
La limite est désormais franchie, car les propos injurieux et les insultes dont a été victime, cette semaine, Serge Letchimy de
la part des leaders du MIM, témoigne d’une dangereuse évolution que nous ne pouvons passer sous silence.
La dernière en date, proférée par Alfred Marie-Jeanne, constitue, de notre point de vue, le degré zéro de la politique où ni la personne, ni les fonctions ne sont respectées.
Le groupe Ensemble pour une Martinique Nouvelle, condamne avec force les propos tenus, sur l’antenne de RLDM, par Alfred Marie-Jeanne.
Il est inconcevable et inacceptable qu’un parlementaire, ancien Président de Région, puisse ainsi s’affranchir des plus élémentaires règles de bienséance et de respect à l’endroit d’un de ses pairs.
Ce nouveau dérapage témoigne du manque de sérénité qui anime le MIM, en la personne de son Secrétaire Général, face aux enjeux majeurs auxquels la Martinique est confrontée.
Nous apportons notre entier soutien à Serge Letchimy, dont l’action pour la Martinique est tout à la fois remarquable et exemplaire.
Au cœur de nos engagements figure la nécessité de réconcilier les martiniquais et la politique. Force est de constater que certain s’appliquent à faire exactement le contraire.
Nous en appelons à la vigilance des martiniquais pour ne pas laisser de telles dérives prospérer et discréditer durablement le débat politique.

Daniel ROBIN
Chef de file du groupe Ensemble pour une Martinique Nouvelle