Quatre vigiles jugés pour la mort d’un jeune Martiniquais

Vues : 2568

Ceux qui ont provoqué la mort de Michaël Blaise sont actuellement devant la Cour d’assises du Rhône. L’avocate générale a requis de six à huit ans de prison à l’encontre des accusés.

Les quatre hommes âgés entre 38 et 54 ans sont poursuivis pour violences volontaires commises en réunion ayant entraîné la mort sans intention de la donner. Les faits remontent au 28 décembre 2009, ce jour-là Michaël Blaise a trouvé la mort après avoir été interpellé par quatre vigiles d’un magasin Carrefour à la Part-Dieu. Le jeune homme de 25 ans avait glissé une canette de bière dans une de ses poches. Il est emmené dans une pièce il n’en ressortira pas vivant.

La vidéo surveillance montre les quatre hommes en train de plaquer Michaël Blaise violement sur une table et de le maintenir. Quand ce dernier perd connaissance les vigiles continuent, c’est cela qui a provoquer l’asphyxie. Le médecin légiste asphyxie mécanique par compression de la cage thoracique et une obstruction des voies respiratoires supérieures. Les quatre vigiles pesaient 330 kilos en tout.

Les quatre accusés connaissaient déjà la victime par rapport à de petits vols qu’il avait déjà commis. Les accusés décrivent la victime comme nerveux et agité. Sa famille révèle que depuis la mort de son père Michaël Blaise était suivi par un psychiatre et qu’il était sous tutelle.

Les avocats de la défense assurent que les quatre ne voulaient pas tuer le jeune homme de 25 ans. Ils ont dû le retenir en attendant l’arrivée tardive des force de l’ordre. Environ seize appels auraient été passés. Pour la partie civile l’usage de la force était démesuré. La vidéo montre que la victime était calme. De son côté l’avocate générale a requis des peines allant de six à huit pour les accusés. Le verdict est attendu aujourd’hui ou demain.

A.G

Image France 3 : Dessin de presse signé Christophe BUSTI, il représente le visionnage des images de vidéosurveillance