Qui a déposé ces carcasses de voitures devant la CTM en pleine nuit ?


Publié dans : Actualites, Martinique
Mots clés :
Vues : 2684

Une découverte très surprenante ce vendredi matin sur le trottoir situé juste en face de l’hôtel de la Collectivité Territoriale de Martinique.

Des carcasses de voiture calcinée et éventrée ont été déposées sur place dans la nuit de jeudi à vendredi aux environs de 3:30

Certaines ont été renversées. On ne sait pas pour l’instant si une plainte sera déposée pour d’éventuelles dégradations;

Un communiqué intitulé  » La vouyoucratie en action » et qui met en cause un responsable politique circule depuis ce vendredi matin sur les réseaux sociaux.

Voici ce qu’on peut lire :

Ce vendredi 1er décembre, sur le trottoir flambant neuf de la collectivité, deux carcasses remplies d’essence ont été retrouvées. Elles n’étaient pas là la veille. Elles ont été délibérément apportées dans la nuit dans le contexte de la vakabonnajri politique d’un certain parti et de certains syndicats pour bloquer la CTM ce vendredi matin?
Le macoutisme ne passera pas! Martiniquais, mobilisons-nous.

Voilà l’essentiel de ce message.

On est face à un nouvel indicateur de la guerre déclarée depuis fort longtemps entre certains partis politiques. C’est loin, très loin de l’attente des martiniquais et de l’urgence à régler certains dossiers dans l’île.

Les carcasses ont été rapidement enlevées dans la matinée.


4 commentaires :

  1. Nicolas

    En plus, ils sont tellement braves qu’ils le font la nuit.
    Et on nous dira que cette grève n’est pas politique.
    Et c’est une honte que le député du centre si prompte à donner des leçons,
    n’appelle pas ses ouailles à arrêté cette imbécillité.
    Il y a certains qui , lorsque d’lo dépassé farine suivent les voies de droit et font appellent aux Autorités et n’expulsent pas,de l’entrée des plénières des Conseils à coup de chaises ou de fauteuils….
    La nature , disais-je remet toujours les choses à leur place.Voilà un fort temps pluvieux qui inonde Fort-de-France. Il y en a qui se mettront au travail. Et , souhaitons qu’ils réfléchissent sérieusement sur d’autres manières de fonctionner!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *