« Qui ment au sujet du TCSP ? »

Vues : 2619

Après la marche à blanc, le lancement commercial du TCSP était prévu pour le 02 juin 2017. Mais le démarrage n’a pas eu lieu ce jour. Voici les explications fournies par Daniel Marie-Sainte, Conseiller Communautaire de la CACEM, Conseiller Exécutif de la CTM.

« QUI MENT AU SUJET DU TCSP ?

Après les élucubrations de Mr Johnny Hajjar, secrétaire général du néo-ppm, sur les ondes de Mque 1ère radio, dans l’émission « Saw ka di » du 1er juin 2017 et de Serge Letchimy, candidat néo-ppm aux législatives de Fort de France, qui prétendent que c’est la CTM qui ne fait pas rouler le TCSP, je publie les deux premières pages d’un projet d’avenant à passer entre la CACEM et la CFTU au sujet de la « marche à blanc » du TCSP , ainsi que le texte de la délibération pour augmenter de 1,4 millions d’euros les sommes à donner à la CFTU qui sera soumis aux votes de élus de la CACEM. (Voir ci-dessous).

Ces documents portent la preuve que depuis le 23 décembre 2014, ce sont la CACEM et la CFTU, deux institutions présidées par des élus néo – ppm, qui ont en charge, jusqu’à aujourd’hui, de faire fonctionner le TCSP ! Si le démarrage du TCSP n’a pas eu lieu…c’est donc de leur faute !
Ce projet d’avenant aurait dû être discuté en Conseil Communautaire de la CACEM de mercredi dernier 31 mai 2017. Par manque de quorum, la réunion de ce Conseil Communautaire de la CACEM a dû être reportée !

Cependant, il faut savoir qu’il a fait nouveau depuis le 22 mars 2017 :
Une convention de mandat a été signée entre Athanase JEANNE-ROSE, le Président de la CACEM, et Alfred MARIE-JEANNE, le Président du Conseil d’Administration de l’Autorité Organisatrice Unique de Transport de Martinique dénommée « Martinique Transport » avec pour objet la « marche à blanc » du TCSP entre le 1er Janvier et le 30 juin 2017.
L’article 4-1 de cette convention prévoit que :
« Tout nouvel investissement susceptible d’être réalisé à compter du 1er janvier 2017 et nécessaire à l’exercice de la compétence, devra faire l’objet d’un accord préalable du Conseil d’Administration de Martinique Transport ».

Or, le Président Alfred MARIE-JEANNE nous a fait savoir que la Conseil d’Administration de « Martinique Transport » n’a jamais eu à délibérer au sujet de ces nouvelles dépenses que la CACEM s’apprête à faire au bénéfice de la CFTU et qui constituent le volet financier de l’avenant précité !

Ces dépenses que la CACEM s’apprête à laisser à la Charge de « Martinique Transport » représente au bas mot la somme de : 4.317.931,68 € !
Il conviendrait qu’enfin le Président de la CACEM respecte tous ses engagements !

Le 1er juin 2017

Daniel MARIE-SAINTE
Conseiller Communautaire de la CACEM
Conseiller Exécutif de la CTM »


2 commentaires :

  1. fos

    pourrait on avoir la vrai date du démarrage de la marche à blanc du tcsp car cette soi disant marche à blanc n’est qu’un canular.nous sommes en période d’ election legislative et aucun journaliste ne pose la question à nos futur député.la phase de commercialisation quand à elle est encore tres tres loin.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *