Radicalisation : 9 personnes surveillées en Martinique

Vues : 4941

L’Unité de coordination de la lutte anti-terroriste (Uclat) vient de livrer les chiffres sur les signalements de radicalisation en France. Les départements d’outremer sont aussi touchés par ce phénomène à la Martinique, 9 signalements ont été comptabilisés.

Ces dernières années de nombreux Français ont rejoint le djihad en Syrie pour devenir des terroristes. C’est pour cela que le ministère de l’Intérieur avait décidé de surveiller toutes les personnes susceptibles d’être radicalisées. Les services de renseignements ont pendant un an mené leur enquête en toute discrétion.

Une base centrale de données a été créée grâce aux signalements communiqués par les familles et aux remontées d’informations émanant des préfectures. En tout, 4000 signalements ont été communiqués. Ces données ont été communiquées à l’Uclat et dans certains départements, vont jusqu’à 160 (Seine-Saint-Denis).

En Outremer c’est la Réunion qui détient le record avec 23 signalements. En Martinique 9 personnes sont signalées comme susceptibles de se radicaliser, 8 en Guadeloupe et 3 en Guyane. Avec les attentats commis cette année contre la France en janvier et en novembre le ministère de l’Intérieur compte bien éviter de nouvelles attaques.

A.G


1 commentaires :

Les commentaires sont fermés