Rama Yade en mode « Opération séduction Outre-Mer »

Vues : 236
©PHOTOPQR/LE PARISIEN/OLIVIER CORSAN. 26/08/09 PARIS XIII MINISTERE DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS. RAMA YADE SECRETAIRE D ETAT A LA JEUNESSE ET AUX SPORTS.
PARIS 2009/10/26. Rama Yade (born Mame Ramatoulaye Yade on December 13, 1976 in Dakar, Senegal) is a French politician who has served in the government of France since 2007 and is currently the Secretary of State for Sports.

Ce n’est pas un secret, Rama Yade veut se présenter à l’élection présidentielle de 2017. C’est dans ce cadre qu’elle fait la tournée de l’Outre-Mer. Depuis hier (7 novembre) en Martinique elle s’envolera aujourd’hui pour la Guadeloupe, en fin d’après-midi.

« La France qui ose », c’est ainsi que se nomme le mouvement politique porté par Rama Yade.  Depuis ce lundi 7 novembre elle parcourt l’Outre-Mer pour présenter son plan d’action aux élus afin de récolter leurs parrainages. Elle a moins de 48 heures  pour arriver à ses fins, elle considère que l’Outre-Mer est au cœur des enjeux planétaires. De nombreux facteurs y sont liés comme le réchauffement climatique, la mondialisation, la croissance démographique ou encore les transformations technologiques.

Au programme de son séjour en Martinique : rencontre avec les conseillers de l’Assemblée de Martinique, avec Didier Laguerre, le maire de Fort-de-France et avec des élus et membres de l’association des maires. Les associations œuvrant pour les femmes victimes de violences n’ont pas été oubliées. Pour rappel Rama Yade a été secrétaire d’Etat chargée des affaires étrangères, des droits de l’homme de 2007 à 2009 puis secrétaire d’État chargée des sports jusqu’en 2010 dans le gouvernement Fillon.

Aujourd’hui, une fois arrivée en Guadeloupe elle rencontrera les élus et échangera lors d’une rencontre-débats avec les acteurs de la société civile au Gosier. Durant son séjour dans l’île sœur, elle y abordera trois sujets : le développement économique durable, solidaire et responsable, mais aussi l’égalité sociale, avec une priorité accordée aux femmes et à la jeunesse et pour finir l’ouverture stratégique sur le monde par l’innovation écologique. Après cela elle quittera la Guadeloupe, jeudi après-midi (10 novembre), direction Paris.

A.G


1 commentaires :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *