Raphaël Séminor s’exprime après l’interpellation de son fils impliqué dans un trafic de drogue

Vues : 201

Au cours de l’assemblé plénière du Conseil Général de la Martinique du 25 Juin 2015, Raphaël Séminor, conseiller général, s’est exprimé après l’interpellation de son fils, Xénio, dans le cadre d’une affaire de trafic de stupéfiants.

Photo : Capture écran Zouk TV

Vidéo : Zouk TV


19 commentaires :

  1. Nicolas

    Ce discours , est le ressenti d’un homme qui souffre et, cela peut se comprendre.
    Mais quand ce monsieur, accuse bondamanjak, avec des mots aussi terribles et inqualifiables, est-il dans son rôle? Accuser un média qui fait son travail? Qui a donné l’information vraie. Non, il ne peut pas dire que ce média, en annonçant cette affaire a commis une faute? La faute viendrait, me semble t-il, des autres qui savaient et qui se sont tus, justement, parce qu’ils dénonceraient, le fils d’un élu. Et, c’est cela, qui n’est pas acceptable, quand, s’il s’agissait de ti sonson, on ne prendrait pas tant d’égard.
    Il est heureux que, certains, se rendent contre, combien les familles d’élus politiques peuvent souffrir, dans ce genre d’affaires. Alors, pour permettre à notre Société de vivre en paix, laissons à chacun faire son travail et n’aggravons pas les choses , par nos postures, commentaires et autres ostracismes! Ayons le courage de sermonner nos amis, camarades lorsque nous estimons qu’ils franchissent les limites d’irrespect, de mépris et de discrédit envers leurs adversaires….

  2. hasneverbeen

    La déclaration de Raphaël SEMINOR est très poignante, s’agissant d’un père de famille qui souffre devant les malheurs de sa progéniture. Toutefois, il convient d’y apporter des bémols car la douleur ne peut pas balayer un certain nombre de faits indéniables.

    Il y a eu un certain acharnement certes, mais cet acharnement constitue un retour de bâton pour le membre du PPM qu’est M.SEMINOR. Faut-il rappeler l’affaire FANON fabriquée par le PPM et débouchant sur la mise hors de cause de l’intéressée, l’affaire GREEN PARROT qui jusqu’à ce jour n’a débouché sur aucune condamnation des mis en cause ? Là aussi, il y a instrumentalisation à des fins politiques. C’est très bien de la dénoncer mais pas juste quand on en est la propre victime !

    Deuxième bémol, dans notre petit « péyi » autant le pouvoir en place s’en prend à un media marginal (Bondamanjak), autant les media « institutionnels » sont conciliants à son égard. Peut-être faut-il trouver un point d’équilibre afin que la liberté d’informer puisse s’exercer.

    Enfin, ce qui est reproché à ce jeune homme est particulièrement grave : participation à un réseau de trafiquants de drogue. Comme l’a dit son père, la drogue détruit la jeunesse de ce pays. S’il est détenu, ce n’est pas pour « les besoins de l’enquête », mais pour répondre de ses actes et plus tard payer sa dette envers la société.

  3. paindoux

    @Nicolas
    Ce que vous oubliez de dire au peuple est le suivant :
    Bondamanjak est un média au service exclusif du MIM et consorts et donc, le responsable n’a de cesse d’attaquer par tous les moyens y compris illégaux M. Letchimy et autres qui travaillent avec lui.
    Certes, nous sommes en démocratie mais je qualifie ce journal de torchon et rien d’autre.

    1. hasneverbeen

      N’oubliez pas non plus de dire que les « torchons » ne sont possibles que dans les démocraties et heureusement et que les serviettes propres permettent à une poignée de privilégiés de s’en mettre plein les poches impunément alors que la misère prospère !

  4. Nicolas

    Paindoux, vous n’avez pas l’air si paindoux que cela, pour m’invectiver alors que je donne mon avis sur un fait de société. Le MIM est votre obséssion, c’est votre problème. Pour l’instant, nous parlons, d’un fait avéré et que vous le vouliez ou non, un média , pour lequel vous n’avez pas de sympathie, reste un média, dès lors qu’il donne l’information véritable à la population. Et ce, sans distinction. Alors, faites un retour en arrière et vous verrez que si beaucoup d’entre nous appellent à une pacification de notre Société, j’espère que vous serez d’accord avec moi pour dire que nos politiques, certains, ne donnent pas l’exemple. Et si, je dois être le seul à payer, parce que je ne serais du bord de la majorité politique, si celle-ci laisse commet ou pousse à l’injustice, alors, il n’y a plus de démocratie. La pensée unique, serait plus appropriée et tant pis pour ceux qui oseraient une opinion différente…………Et tant pis aussi pour mon pays….

  5. Joubert

    KMT RFO rci zouk TV ne sont ils pas au service de leur bayeur de fonds ? Le monsieur il a honte usant même de sa position au ministère de justice français… qui nous dit qu’il ne l’a pas fait avec l’aide de ces amis ppm ?qui nous dit qu’ils n’ont pas tout fait pour étouffer l’affaire ? La justice français nous dira….

  6. paindoux

    @Nicolas
    Si donner mon avis sur ce que vous avez dit est considéré comme une invective, vous me voyez désolée !

    @hasneverbeen
    « …..et que les serviettes propres permettent à une poignée de privilégiés de s’en mettre plein les poches impunément alors que la misère prospère » :
    C’est bien connu que sur cette île que vous appelez « pays » que tous vous faites la même chose lorsque vous êtes au pouvoir.
    Il paraît que l’ancienne majorité distribuait des enveloppes, je dis bien il paraît et donc, ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit.
    SANS COMMENTAIRE MAIS COMMENT TAIRE.

    1. negus

      tu est completement Hors Sujet petit paindoux… la on parle d’un homme arrété pour un trafic de cocaine en bande organisée.
      Donc le fait que BMJ tourne pour le MIM ou un autre on s’en fous. Surtout quand on voit que M1ere, zouktv, politiquepublique, et même peoplebokay…etc, se rendent complice de rétention d’information pour le compte du pouvoir en place.

      Le sujet étant donc le trafic de drogue, j’èspère que vous ne chialerai pas si vous apprenez que cette même cocaine que distribue le fils de cet élu a silloné les narines de vos enfants. Puisque les défensseurs de la mort semble penser que la drogue est une fatalité je comprend mieu pourquoi elle circulent si facilement dans ce pays.

      Après tout une campagne sa coute cher…

  7. paindoux

    @Nicolas
    Vous m’attaquez sur mon pseudo et donc, je devine d’emblée votre état d’esprit et d’intelligence.
    Je vous plains.

  8. theud

    Seminor je comprends votre douleur, mais souvenez ce que claude lise,Marie Jeanne même une jeune maman qui demandait le soutien pour avoir détourné des sous personne l’a écouté ,bien au ccontraire elle fût lynché ,dépression déprime et exil

  9. Cisko

    Cette histoire malheureuse nous prouve à quel point le trafic de stupéfiant infiltre toutes les couches de la population. Même dans les familles de nos élus.

    Mais cette affaire à permis également de créer le débat sur le jeu auquel se livre quotidiennement le blog domien Bondamanjak.
    Cette (efficace??) machine débitent pléthore d’informations avec le double objectif de nuire au Président de Région ainsi que tous ses proches et surtout de créer le buzz.
    S’octroyant visiblement le rôle du « Don Quichotte » des médias en Martinique dans la pièce de théâtre qu’est la scène politique Martiniquaise.
    C’est avec une cadence industrielle, une rigueur qui transpire l’obsession que ce blog se délecte à déballer ses vérités, diffusées gratuitement au plus grand nombre pour la plus grande satisfaction de ses fans, pour la plupart des partisans de l’opposition patriote. Magistral coup de com…

    Seulement, et heureusement tous ne partagent pas ces valeurs et cette façon de procéder.
    Avoir un parti pris n’est pas une tare en soit. Au contraire il est nécessaire pour la démocratie d’avoir une pluralité de point de vue.

    Mais, l’acharnement et le cynisme avec lequel ce blog se déchaîne peut expliquer l’indignement qui progresse sur le web. Et en terme de description, il ne manque pas de qualificatif : torchon, nauséabond, articles de caniveaux, absence de déontologie…
    J’en passe et des meilleures.

    C’est mon point de vue.

  10. kinta

    Aaah, c’est dur hein ! d’être malgré soit au devant de la scène; c’est dur hein ? Mais, que voulez-vous, il en est ainsi. Dans la vie, les derniers seront les premiers.
    C’est fini le temps où, il suffisait de passer un petit coup de fil pour voir les médias se taire de peur de se voir couper les vivres. Terminé le temps où les fils à papa vendaient ma mort au vu et au su de tous.
    Maintenant, plus besoin d’attendre l’information aseptisée que nous vendent certains médias aux ordres.
    Souffrez Messieurs qu’aujourd’hui l’informations arrivent chez Monsieur tout le monde.
    S’il a vendu la mort; qu’il paye point final. Ni plus ni moins.
    Voir cet homme geindre est pitoyable. Nous sommes tous des pères et des mères qui éduquons nos enfants du mieux que nous pouvons et savons le faire. Alors, de grâce, lè bab a zanmi a zot ka brilé, mété ta zot a la tremp.

  11. j'en ai assez!

    Mr SEMINOR est selon moi un homme comme un autre.
    Avant d’être un élu c’est surtout un père de famille qui vit en ce moment même un drame familial.
    Je doute fortement du fait que le fils d’un simple employé de la mairie de Fort-de-France, ou pire le fils d’un père au chômage, inconnu du grand public soit traité de manière égale par les médias Martiniquais lors d’une situation complexe similaire.
    Quoi qu’il en soit, il s’agit pour moi de la volonté du site BONDAMAJAK de colporter comme toujours, de nombreux ragots et informations inintéressantes sur les Martiniquais « connus », principalement les membres du PPM. Je trouve que ce site reflète bien la mentalité des Martiniquais de manière générale, le « makrellage » quotidien, la mesquinerie, et la jalousie. Qu’aurai titré le site, s’il s’agissait du fils de ti sonson ? :  » le fils d’un éboueur Martiniquais impliqué dans un trafic de drogue  » ?!
    Peut-être un jour, les nouvelles générations se détourneront elles de ces qualités peu avantageuses pour enfin évoluer et faire rayonner notre île au niveau national, grâce à autre chose que la stupidité de ses habitants.
    J’aimerais que l’on s’attarde sur la situation économique de l’île, que tout le monde soit plus intéressé par les chiffres du chômage ou encore la montée de la violence, l’insalubrité de certains quartiers etc.. plutôt que tout soit prétexte à makrellage et cancan.
    Lorsque vous aurez tous mis vos différents politiques de côté, pour vous battre ensemble pour l’intérêt commun des Martiniquais, notre île avancera. Autrement, cela risque d’être difficile.
    Signé, une jeune martiniquaise peu fière de ses compatriotes.

  12. Sa'w pa sav gran pasé'w...

    Pensez-vous que ces pleurnicheries sont ce que la Martinique attend de Mr Séminor , Conseiller Général PPM qui, il n’y a pas si longtemps que cela s’ acharnait contre Mme Fanon à l’intérieur et à l’extérieur de cet hémicycle ? Il ne peut que reconnaître les agissements de son fils mais au lieu de profiter de cela pour condamner ces actes criminels qui minent la société martiniquaise ,il accuse Bondamanjak et minimisant , à la PPM, l’acte éminemment condamnable de sa « petite main » qui a déjà détruit combien de vies , combien de familles pour se remplir les poches , lui et combien d’autres ? Il veut détourner l’attention de l’essentiel : Bondamanjak nous montre la lune et lui veut que nous regardions le doigt qui nous montre la lune , nous prend -il encore, à la PPM , pour des cons ? Il n’est pas responsable des agissements de son fils soit , il est un homme d’accord , un père d’accord , mais aussi un responsable politique avec une idéologie qui doit lui permettre de condamner et de dénoncer la plongée de notre pays dans le dangereux marécage de la drogue . Il ne l’a pas encore fait mais il le fera peut-être le jour où il se repentira publiquement de son comportement odieux vis à vis de Mme Fanon ? Ils disent que « la Martinique avance » , ils savent bien pourquoi ils le disent et surtout dans l’intérêt de qui elle avance ?
    Nous pouvons compatir à la douleur d’un père , d’une mère, d’une famille et devons redoubler de vigilance envers nos propres enfants qui se mettent en danger et mettent les autres en danger tous les jours , mais soyons aussi exigeants envers notre personnel politique que nous le sommes envers nous mêmes . Je ne condamne pas ici le père Séminor mais j’attends plus du responsable politique qu’il se dit être. Illusion , bien sûr me direz vous avec raison , vouloir faire la leçon à l’un des héritiers
    d’ Aimé Césaire , non mais quelle présomption !

    1. oliny

      Raphael je me permets de l’appeler par son prénom est un copain de classe du lycée Schoelcher .Il a choisi d’embrasser une fonction politique qui comporte bien des avantages connexes ,personne ne lui a imposé cette derniere?Un homme politique doit savoir qu’il est observé à la loupe famille et consorts compris .Aujourd’hui il vit de l’ intérieur les affres de l’acharnement médiatique dont il se dit victime Qui était le tribun qui pourfendait madame Fanon de ses diatribes enflammées? Reprenons la Bible : celui qui a tué par l’épée périra par l »épée ;étant moi même pére de famille de deux jeunes de 25 ans et 21 ans on se dit que personne n’est à l’abri?.

Les commentaires sont fermés