Remise des clés de la maison Pierre Zobda-Quitman

Vues : 81

Ce mardi matin, en présence de personnalités politiques de la ville, des présidents des Offices de la Culture et du Tourisme et de leurs équipes, le Maire, Pierre Samot lui-même, a coupé le ruban et procédé à la remise des clés de l’ex maison Pierre Zobda-Quitman.

Les locaux qu’occupent actuellement les Offices de la Culture et du Tourisme de la ville du Lamentin étant saturés, cette dernière a décidé de reloger ces deux organismes. Et ce n’est autre que l’ex maison Pierre Zobda-Quitman qui a été choisie afin d’abriter cette grande famille.

La Ville du Lamentin a fait l’acquisition en 2006 de la villa où vécu ce grand lamentinois et sa famille. Pierre Zobda-Quitman fut militant communiste, conseiller général, maire adjoint de Georges Gratiant à sa mort en 1987, mais aussi directeur général du centre hospitalier universitaire de Fort de France qui porte son nom.

Située à proximité de l’antenne de justice , au quartier Bas Mission, la maison Pierre Zobda-Quitman, inscrite dans le patrimoine municipal, offre plusieurs avantages.

DSC_6706

En réhabilitant cette dernière, il s’agissait pour le premier Magistrat de la ville du Lamentin de contribuer à l’embellissement de la ville et de mutualiser les moyens en regroupant ces services municipaux sur un seul et même site. Notons, par ailleurs, que la mise aux normes du bâti ancien participe également à la sauvegarde du patrimoine local.

DSC_6702

C’est donc dans le soucis de sauvegarder sa typologie architecturale influencée par les maisons de maître que cette habitation tombée en désuétude a été totalement réhabilitée.

DSC_6707

La partie arrière de l’édifice, très dégradée à l’époque, a dû être démolie pour être remplacée par une extension sur deux niveaux.

DSC_6755

C’est dans des locaux flambant neufs pourvus de bureaux adéquats et salles de réunion spacieuses que devront désormais cohabiter ces deux organismes en charge du tourisme et de la culture qui disent travailler « non seulement pour la ville du Lamentin et les lamentinois, mais également pour l’ensemble de la Martinique, pour que celle-ci continue d’avancer ».

DSC_6747

Abritant un total de 21 bureaux, des salles de réunion, un réfectoire et bien d’autres commodités, la maison Pierre Zobda-Quitman dont les travaux avaient débuté en octobre 2011 avait un coût prévisionnel d’environ 921 000 euros, financés par la Région à hauteur de 40 %, la CACEM, à 30 % et la Ville, à 30 %.

Visite guidée par la Directrice de l’Office du Tourisme, avec DFS Photo :