Réserve parlementaire : Qui a bénéficié des fonds publics alloués aux députés martiniquais ?

Vues : 426
deputes-martinique

Chaque année les députés bénéficie d’un budget de 130000 euros qu’ils peuvent répartir comme bon leurs semblent. C’est que l’on appelle la réserve parlementaire. En Martinique les quatre députés ont dépensé leurs enveloppes entre aide aux communes et soutien aux associations.

Le détail de l’utilisation de la réserve parlementaire des députés a été révélé sur le site de l’Assemblée Nationale, lundi dernier (29 février). A noter que les quatre députés ont utilisé la totalité de leur réserve parlementaire respective, 130000 euros chacun.

Le député de la circonscription Nord a donné cinq montants de 10000 euros à des associations sportives. Il a également attribué quatre montants de 20000 euros aux communes du Macouba pour l’aménagement et la sécurisation de l’Hôtel de Ville, du Marigot pour la création d’un centre d’accueil de jour pour personnes âgées à Charpentier, du Morne-Rouge pour le réaménagement des aires de jeux de l’Espace Cap 21 et du Morne-Vert pour la construction d’une voie de contournement du bourg par la Vigie.

Le député de la circonscription Fort-de-France, Serge Letchimy, a attribué plus de la moitié de sa réserve parlementaire, 69000 euros, à la ville de Fort-de-France pour la réhabilitation et le recalibrage de la ravine de Bellevue. Une vingtaine d’associations sportives et socio-culturelles ont touché 3000 euros chacune. La ligue de l’enseignement bénéfice d’une aide de 1000 euros.

Le député de la circonscription Centre, Alfred Marie-Jeanne a réparti les plus grosses sommes entre trois associations chargé de s’occuper des personnes en difficulté. La Sainte Famille (20000 euros), Vivre l’inclusion ensemble (16000 euros) et Impact développement (20000 euros). Il a accordé trois aides de 10 000 euros à l’association sportive des gommiers de Rivière-Pilote, à la ligue d’échecs et à GPX Outre-Mer qui vient en aide aux gardiens de la paix d’outre-Mer. Une dizaine d’associations a reçu des montants allant de 3000 à 6000 euros.

Le député de la circonscription Sud, Jean-Philippe Nilor, a été généreux avec trois communes pour des travaux d’intérêt local : Rivière-Pilote (30000 euros), Le Vauclin (30000 euros) et Le Diamant (7000 euros). La ligue d’Athlétisme de Martinique touche également 7000 euros. A cela s’ajoute une douzaine de montants allant de 3000 à 7000 euros pour le fonctionnement d’associations, majoritairement sportives.

A.G