Réunion : Deux passagers fichés « S » interdits d’embarquement vers Paris

Vues : 587

Deux hommes fichés comme terroriste (fiche S) ont été refoulés d’un avion en partance pour Paris. De l’aéroport Roland Garros au Nord de l’île de la Réunion, les deux voyageurs qui se sont retrouvés ensemble par hasard n’ont pu s’embarquer sur le vol Corsair qu’ils avaient choisi. Le commandant refusant de les faire voyager.

Des faits qui remontent au mois de juin mais révélés ce lundi 18 juillet par la presse locale et confirmer par la compagnie Corsair.
Le niveau de signalement des deux hommes, ne les empêchait pas de voyager ou de sortir du territoire mais le commandant prudent a décidé ce jour-là de leur interdire tout embarquement.
C’est dans l’intérêt des passagers que le commandant de bord a pris sa décision « pour que le vol se déroule dans de bonnes conditions »

Les valises des deux voyageurs concernés ont été débarqués provoquant plus de deux heures de retard à l’équipage. L’un des hommes qui partait visiter sa famille en Algérie n’a pas insisté, il est rentré chez lui, dans l’Ouest de l’île. Tandis que le second originaire du Moyen-Orient voulant se rendre en métropole, est parti deux jours plus tard. L’homme a menacé de porter plainte, estimant que rien ne pouvait l’empêcher de voyager.

Le fichier « S » répertorie une liste de personnes jugées potentiellement dangereuses pour la « sûreté de l’État ». A l’origine ce fichier (1959) était créé pour contrôler le déplacement des diplomates puis il s’est étendu à la menace terroriste. En 2012, selon Sud-Ouest plus de 5000 noms y étaient répertoriés.

Dorothée Audibert-Champenois
Photo