« Reviens te former » : 16-25 ans, un nouveau départ dans la vie

Vues : 28
reviens-te-former

Donner à chaque jeune la possibilité de construire son avenir professionnel, y compris pour les jeunes qui ont interrompu leur parcours en cours de route, fait partie des défis majeurs que l’École rencontre aujourd’hui. C’est dans cette perspective qu’un plan majeur de lutte contre le décrochage scolaire a été présenté en novembre dernier par le Gouvernement.

Le plan de lutte contre le décrochage scolaire vise à diviser par deux le nombre de jeunes sortant sans qualification du système éducatif d’ici 2017. Dans le cadre de ce plan, Najat VALLAUDBELKACEM, ministre de l’Éducation nationale a lancé le 19 mai dernier la campagne « reviens te former » à destination des jeunes qui ont quitté le système scolaire sans qualification pour les informer sur leur droit au retour en formation initiale.

Ce dispositif mobilise l’ensemble de l’académie, des services administratifs aux équipes
pédagogiques puisque ce public sera accueilli prioritairement au sein des établissements scolaires.

Qui est concerné ? Les jeunes de 16 à 25 ans sortis du système scolaire sans diplôme ou sans
qualification.

  • Les sortants sans diplôme pourront exercer leur droit sous statut scolaire, d’apprenti ou de stagiaire de la formation. Ils pourront bénéficier à leur demande d’une formation professionnelle destinée à leur permettre d’acquérir une qualification sanctionnée par un diplôme ou par une certification.
  • Les jeunes diplômés de l’enseignement général et technologique sont également concernés par ce droit. A cet effet, les titulaires d’un baccalauréat dans cette voie de formation souhaitant préparer un diplôme professionnel (ex : BTS), auront la possibilité d’effectuer un retour en formation sous statut scolaire ou d’étudiant en fonction des places disponibles.

Comment ça fonctionne ? Depuis le 20 mai 2015, les jeunes désireux de faire valoir leur droit au retour en formation ont la possibilité d’adresser une demande de rappel en remplissant en ligne un formulaire sur le site « www.reviensteformer.gouv.fr. ».

Dans un délai de quinze jours suivant sa demande, un entretien est proposé au jeune, afin de
l’aider à finaliser son projet de formation. Chaque jeune est suivi par un référent qui sera son
interlocuteur tout au long du parcours de formation ; de la définition de son projet jusqu’à la
réalisation de celui-ci.

Si le projet du jeune concorde avec l’offre de formation dispensée dans l’académie, l’affectation et l’inscription se feront prioritairement dans les établissements scolaires et seront possibles à tout moment de l’année.

> Un numéro vert gratuit est mis à disposition des jeunes concernés afin d’assurer un premier accueil : 0800 12 25 00.

En Martinique, au sein de l’administration rectorale, le service académique d’information et
d’orientation, déjà en charge de la mission de lutte contre le décrochage scolaire, pilote ce dossier.

Il s’agira pour ce service, en liaison avec l’ONISEP, d’orienter le jeune vers l’un des acteurs du
Service Public Régional d’Orientation– SPRO- (Centre d’information et d’orientation, Mission Locale, Pôle Emploi), qui se chargera de l’accompagner dans la concrétisation de son projet.

Pour en savoir plus :
http://cache.media.education.gouv.fr/file/05mai/13/4/fiche_reviens_te_former_424134.pdf

Photo : jcemartinique.mq