Rihanna, sa mère Monica et la famille Fenty enterrent Tavon Kaiseen Alleyne

Vues : 4844

Dans la paroisse Saint George, mardi 9 janvier, Monica Fenty,  la mère de Rihanna a fait un émouvant discours lors des funérailles de son neveu Tavon Kaiseen Alleyne. Monica Fenty a également lancé un appel pour mettre fin à la violence armée dans le Pays.

Rihanna, drapée de blanc,  a assisté aux funérailles, gardée par des agents de sécurité et de l’unité spéciale de la Royal Barbados Police Force, qui ont tenu les photographes à l’extérieur de l’enceinte de l’église.

Mort, le lendemain des fêtes de Noël, Tavon Alleyne a été enterré à la Barbade, devant une grande foule à l’église paroissiale de St George. La mère de Rihanna tout en rappelant qu’en 2017, 23 personnes avaient été assassinées par arme, a déploré le nombre croissant de jeunes victimes tuées pa balles sur l’île : « La Barbade est considérée comme la perle des Caraïbes, mais nous perdons trop de nos pierres précieuses par la violence armée », a déclaré Monica Fenty.

Face aux personnes rassemblées à l’église paroissiale, éprouvée, la mère de la célèbre chanteuse a ajouté : « Il faut plus d’énergie pour prendre une arme et tirer sur quelqu’un que de simplement lui serrer la main. J’exhorte tout le monde ici, à faire la paix avec tous ceux pour lesquels vous avez de mauvaises pensées » a poursuivi Monica Fenty dans l’église qui était « pleine à craquer » qui se répandait jusqu’au cimetière.

Un moment également émouvant, quand la sœur du défunt s’est exprimée dans l’église bondée. En rendant hommage à son frère cadet décédé Tanella Alleyne a parlé des traits généreux de Tavon Kaiseen Alleyne , qui s’est montré responsable et courageux en gardant tous les autres frères et sœurs ensemble après la mort de leur sœur en 2002.
« Il savait quand il fallait être sérieux et quand îl fallait plaisanter, c’était notre ange gardien », a déclaré Tanella Alleyne.

«Lors de notre dernière conversation, il a parlé d’être reconnaissant, et maintenant je tiens à remercier tous ceux qui, d’une manière ou d’une autre, ont traversé la vie de Tavon et de sa famille, ses amis et tous ceux avec qui il interagissait. Je fais le vœu de continuer ce qu’il a commencé et de le terminer en son nom » a conclu la jeune sœur de Tavon Alleyne.

Tavon Kaiseen Alleyne était âgé de 21 ans quand il est devenu la 30eme victime, morte par arme à feu. Le jeune homme a été abattu par un homme qui lui aurait tiré à plusieurs reprises alors qu’il marchait tout près de son domicile. Mardi 26 décembre, il était environ 19 heures. Tavon Kaiseen Alleyne, 21 ans, était dans la région de St Michael quand un homme la pris pour cible, le blessant mortellement. Depuis, la police a arrêté et inculpé Shawayne Dashawn Williams, 23 ans, pour ce meurtre.

Lors de son homélie, John Rogers, le recteur anglican de l’église paroissiale de St George, a qualifié le meurtre de Tavon comme « un acte insensé » et a averti que la violence armée retardait le développement de la Barbade. Il a également pointé un doigt accusateur vers les autorités du Pays, qui, selon lui, n’agissaient pas en conséquence pour endiguer le flot d’armes à feu qui arrient à la Barbade.

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter C’news Actus Dothy
Images/Caribbean36°/Noovel.com