Rugby Féminin : Première année en compétition pour les FAA Cochères de Fort-de-France

Vues : 282

Amira, Sophie, Laetitia, Caroline, Clarissa, Aurore, Célia, Marine… Mais également Thierry, Mathieu et Cédric, les 2 coachs et le préparateur physique de l’équipe… Pour leur première année en compétition, les FAA Cochères de Fort-de-France du club sportif militaire de Martinique ont terminé 3e sur 6 équipes du championnat de rugby féminin à VII de Martinique.

Créée en 2015, l’équipe des « FAA cochères » de Fort-de-France est passée d’une dizaine d’adhérentes à près d’une trentaine de joueuses, soulignant à la fois l’ascension de l’équipe en compétition mais également l’essor du rugby féminin en Martinique.

Le rugby, c’est avant tout un sport d’équipe, alors parlons-en avec les 3 membres du bureau du club :

Thierry, 46 ans, coach en titre : « j’ai été séduit par l’ambiance de l’équipe, la motivation des filles et, dès le premier match, l’envie de gagner. Malines, joueuses, elles comprennent vite et progressent très rapidement. Les caractères, les capacités, les attentes ont beau être pour chacune très différentes, elles forment une vraie équipe avec une ambition et une cohésion folle. Pour cette saison qui se termine aujourd’hui, les ambitions de l’équipe étaient doubles : consolider le travail fait l’an passé en entrant en compétition pour concourir au titre de championne de Martinique, mais aussi maintenir l’esprit de l’équipe, fait à la fois de techniques de rugby mais également d’échanges sur les préoccupations de chacune, qu’elle soit mère de famille, professeur, militaire… et même étudiante puisque nous avons accueilli cette année, en tant qu’unique équipe de filles du centre-Martinique, toutes celles qui ont eu envie de faire connaissance avec ce sport et son esprit d’équipe si particulier».

Amira, 33 ans, secrétaire du bureau et joueuse de l’équipe : « Le rugby, une histoire de famille ! Mon mari y joue depuis plusieurs années, je viens d’une région où le rugby est le sport local (Toulon) et puis surtout, j’aime ça. Je ne suis pas militaire. Pour moi, le rugby club militaire féminin, c’est avant tout un club comme un autre. Je l’ai connu grâce à mon mari, certes militaire lui puisque marin, car il joue dans l’équipe masculine, celle des « FAA cochers » (nb : FAA étant l’acronyme de « forces armées aux Antilles »). Habitant à Schoelcher, c’est surtout le club le plus proche de chez moi.»

Sophie, 33 ans, trésorière et joueuse de l’équipe : « un défi lancé, un essai transformé ! L’équipe des FAA cochères de Fort-de-France est avant tout un lieu d’échanges selon moi. Composée de militaires et de civils, l’équipe des FAA cochères permet à toutes de s’ouvrir à l’Autre, de découvrir la vie et les contraintes mais aussi les joies de chacune. Ne soyez donc pas craintives en entendant le mot « militaire » : pas de hiérarchie ici, nous sommes toutes au même niveau. Et d’ailleurs, on pourrait dire que certaines civiles ont un état d’esprit militaire bien plus marqué que les militaires eux-mêmes, n’est-ce pas Sandra (ancienne joueuse du Good Luck qui a intégré les FAA cochères en cours de saison 2015/2016, également membre du comité territorial de rugby de la Martinique) ? Alors rendez-vous l’année prochaine pour toutes celles qui ont envie de se faire plaisir, autrement ☺ ».

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *