Sa Majesté Vaval, « Chikoungouniaik », entre la vie et la mort

Vues : 7

mercredi-des-cendres-2014-vaval

Sa majesté Vaval en compagnie de sa 1ère épouse

Mésié zé dam. Mi vaval kay pati jodi . Eh oui, mé zanmi Vaval kay kité nou. A peine levés, les rideaux se baissent déjà sur le carnaval 2014, ce mercredi des cendres. Vaval s’en va, ce gros moustique tout noir qui nous a tous contaminé à la folie du carnaval pendant les jours gras, se meurt une fois de plus.

Vêtus de noir et de blanc, toutes les épouses, les carnavaliers, vidéyeurs, manawa, bwa bwa, zié loli, boloko, malpwop et autres créatures éphémères assisteront à l’incinération de sa Majesté Vaval sur le Malécon en début de soirée après les différents vidés.

Mais les larmes de crocodiles n’empêcheront pas la fête, le délire, les extravagances et autres folies dans les rues de Fort-de-France cet après-midi, à partir de 14 heures.

Courage les amis le sieur reviendra dans un an exactement sous une autre forme et nous surprendra de plus belle !