Salon de la gastronomie des Outre-mer : Le restaurant « La Case de Babette » est incontournable

Vues : 407

Vendredi 12 février, 10 heures. Direction l’Ouest Parisien au Paris Event Center. Sous une pluie battante s’ouvre le premier jour de visite au Salon de la Gastronomie. Les portiques de sécurité franchis, les visiteurs en grande majorité des ultra-marins qui vivent dans l’hexagone, sont accueillis dans 8000m2, dédiés exclusivement à l’Art de la table.

20160212_132021

Avec le soutien de différents Ministères dont celui de l’Agriculture-Agroalimentaire et du Ministère des Outre-mer, Babette de Rozières,  la multi-étoilée de la gastronomie française a lancé officiellement le deuxième « Salon de la gastronomie des Outre-mer ». Avec comme marraine Anne -Sophie Pic (Trois Étoiles Michelin), le compte à rebours est enclenché, il s’arrête lundi 15 Février. Nul doute que les passionnés de la Saint-Valentin ne manqueront de se rendre à l’espace le plus visité du Salon, la « Case de Babette ».

20160212_131605

Pour avoir une chance de déjeuner chez Babette, il faut passer l’allée des « Délices de man Roro » et l’espace Traditions créoles. Il est 13 heures, la Ministre des Outre-mer, George Pau Langevin, venue pour l’inauguration de la seconde édition du Salon, est encore présente. Tout en déjeunant, avec sa conseillère martiniquaise Barbara Jean-Elie, elle se dit rassurer : « L’année dernière, elle a soutenu le projet de « Babette de Rozières, un projet modeste qui a fait ses preuves », qui s’est agrandi de 3000m2, et satisfaite car « pour cette nouvelle édition, le public est là, il est au rendez-vous ». Et, George Pau Langevin d’espérer que les produits de ce « Salon de qualité, soient une richesse pour la cuisine française ».

20160212_133754

Retour au menu : féroce d’avocat-concombre et comme c’est vendredi, et que le carême est commencé, la suite du déjeuner ce sera de l’espadon de guyane, un clin d’œil de Madame la conseillère technique Barbara Jean-Elie.

20160212_132208

Les fourchettes voisines sont celles de Marie-Antoinette et de son fils Dominique.
Pour les deux martiniquais, il s’agissait de rattraper le repas de l’année dernière, « il y avait trop de monde! ». La parisienne Isabelle et le niçois Jordi, en curieux, attendent leur commande. Un vrai succès cette cuisine revisitée.

20160212_132424

Daniel, le vieux musicien, en pantalon madras nous croise, on quitte la « Case à Babette », pour mieux la retrouver plus loin.

Passage obligé devant les hôtesses Lucette et Josèphe (Jo), bijoux traditionnels,créoles, collier grain d’or, pierres noires, têtes marées, elles vendent, maracudja, piments, salade, banane,et giromon. L’ancienne habitante de Tivoli et la résidente de Pointe-Noire en Guadeloupe, s’occupent du grand marché tropical, préparé par Babette ! Ce sont des fans de la Chef!

20160212_140344

Prévu dans le programme du jour : le podium animation où Babette commence son après-midi didactique. Ils sont nombreux à attendre, les démonstrations de recettes originales qu’elle puise de la cuisine traditionnelle des Antilles.

20160212_140243

Des compositions métissées lesquelles illustrent, ses livres de gastronomie et aussi ses rubriques culinaires dans des émission à la Télévision.
La gastronomie,le tourisme et l’économie font bon ménage dans cette 2ème édition du Salon de la Gastronomie à la porte de la Villette. Un nouveau défi pour Babette de Rozières. Avec comme invité d’honneur, l’île de la Réunion, son objectif cette année 2016 :  faire découvrir toutes les cuisines et produits des Outre-mer depuis le Pavillon Paris Event Center.

Dorothée Audibert-Champenois

®photos Dothy A-Ch