Scandale : Morandini accusé de pratiques douteuses, Europe1 le somme de s’expliquer

Vues : 889

 

Jean-Marc Morandini, l’animateur du grand Direct sur Europe 1 est accusé de procédés douteux durant le tournage d’une web-série « Les Faucons ». Une enquête de huit pages publiée aujourd’hui dans les Inrocks indique comment le journaliste a incité des jeunes hommes à se dénuder pour les besoins de sa série diffusée en ligne en fin d’année 2015.
Les comédiens du casting ont dénoncé l’utilisation injustifiée de leurs images par la société de production. Le mis en cause se défend, pour lui « c’est un papier à charge ». Des questions se soulèvent sur le tournage de cette web-série.

Tout est parti d’une idée originale. La société que gère Jean-Marc Morandini, a lancé un casting pour réaliser une web-série sur la vie de jeunes footballeurs dans une banlieue parisienne. Trois épisodes sont produites et mis en ligne via Daily motion (supprimés depuis 15 jours).

Un casting est lancé et de jeunes hommes de 18 à 26 ans sont démarchés directement par une certaine « Catherine ».
Deux acteurs de la série témoignent, Quentin Surtel 26 ans et Gabriel Picq 29 ans, heureux d’être approchés si facilement : « c’est tellement rare que quelqu’un vienne vous démarcher quand on est un jeune acteur, c’est plutôt flatteur ».

morandini

Seulement, le contact de la société « Ne Zappez pas ! » insiste pour avoir des scènes de nudités intégrales.
Surpris, Quentin Surtel envoie une vidéo de lui il est effectivement nu mais filmé à la taille. Rappel de « Catherine », les cinq candidats doivent être nus, cela devient crucial pour le projet.
Les demandes sont alors de plus en plus pressantes, «c’est intéressant de voir les limites de chacun, même s’il n’y a ni érection, ni relation sexuelle dans la série » répète « Catherine » qui reçoit enfin ces images.

Au final, « Catherine » propose aux comédiens concernés par la web-série «Les Faucons » de rencontrer Jean-Marc Morandini au siège d’Europe1. L’animateur assure une quotidienne : « Le Grand Direct » qui s’intéresse particulièrement aux actualités des médias de 9h à 12h du lundi au vendredi.

Gabriel Picq (comédien) rencontre le producteur de la série « Les Faucons » (début juillet 2015), mais auparavant il est briefé, on lui demande d’aller « aussi loin qu’il peut » en rejouant les scènes de nu, « certains de ses collègues comédiens, ont même « joui » en refaisant leur scène » souligne le concerné dans l’enquête des Inrocks. Ils ont tous refusé mais ont pu rencontrer l’animateur Jean-Marc Morandini en tête-à-tête, selon l’enquête de Fanny Marlier, des Inrocks, qui précise que l’animateur n’a pas répondu à leur demande pour connaître sa version des faits. 

Aujourd’hui, Jean-Marc Morandini annonce dans les médias qu’il porte plainte pour « diffamation ».

Ce matin, la Direction d’Europe1, somme son animateur de s’expliquer sur les révélations du journal les Inrocks.

Source : « Enquête sur les pratiques de Jean-Marc Morandini » de Fanny Marlier dans les Inrocks, publiée mardi 13 juillet 2016. Un article qui décrit Jean-Marc Morandini qui pousse des jeunes à se filmer pendant qu’ils se masturbent, et réclame des fellations à certains d’entre-eux (Non Stop People)

Dorothée Audibert-Champenois
Photos vingtminutes