« Sciences Ô » reçoit Annick Girardin au Campus Universitaire de Reims

Vues : 184

Invitée à la Semaine des Outre-mers au Campus Euro-Américain à Reims, du 18 au 22 avril, la Ministre de la Fonction Publique, Annick Girardin, s’est prononcée contre la suppression des avantages salariaux des agents de la Fonction Publique en OutreMer. Tout en renouvelant sa confiance au Président François Hollande, Annick Girardin, a confié aux étudiants sa préférence pour une primaire à Gauche, aux prochaines Elections Présidentielles.

Durant deux heures, La Ministre a énoncé ses propositions pour l’Outremer, parlé du rayonnement de la France dans les territoires devant une assistance attentive et ravie de discuter pour la première fois avec une ancienne députée d’Outre-Mer.

Jeudi 21, c’est à Reims que les tous les membres de l’Association « Sciences Ô », étudiants à Science-Po, se sont retrouvés autour de la Ministre de la Fonction Publique, Annick Girardin. A l’unanimité, les étudiants avaient choisi la Ministre, profondément attachée à l’Outremer, pour son franc-parler, sa simplicité et ses positions claires pour une politique d’Avenir autour de l’Outremer.

Annick Girardin, ancienne députée de Saint-Pierre-et-Miquelon, née à Saint-Malo (Ile-et-Vilaine), est Ministre depuis le 11 février 2016. Durant deux heures dans une salle comble de l’Amphithéâtre principal, elle a tracé son parcours sans faute de Saint-Pierre et Miquelon jusqu’au Gouvernement de Manuel Valls.

13063003_1786484738249677_1363661570569954540_o

Une première aussi pour l’association « SciencesÔ », qui ouvre une antenne à Reims en lançant la « Semaine des Outre-mers », où l’École de Science-Politique a ouvert ses portes en 2010.
Les étudiants ultra-marins en première année de la prestigieuse École Politique, à l’instar de leurs aînés de Sciences-Po à Paris (ci dessous Jordan Eustache, Président dans la capitale), veulent faire connaître leurs « Régions Autrement ».

jordan

Durant cette première journée, les jeunes étudiants ont expliqué la raison d’être de leur association. Une structure associative, qui a pour but, selon les étudiants, de promouvoir l’Outre-mer et d’aider les futurs élèves issus des régions ultramarines, qui souhaitent suivre leur scolarité à Sciences-Po.

La Ministre Annick Girardin, invitée politique de cet événement au Campus de Reims, a pu débattre longuement sur l’utilité de la Fonction publique dans les Territoires et de l’impact économique lié à ces emplois. En femme de terrain, elle a plaidé en faveur d’un Ministère de l’Outre-mer et de la Mer. Selon les propos de la Ministre, les Territoires d’Outre-mer devraient se tourner vers leurs proches voisins, pour éviter d’être isolés dans leur Région. L’idée de la Coopération Régionale est en marche, depuis que le texte de loi de Serge Letchimy (député martiniquais) a été voté à l’unanimité le 24 Mars 2016 à l’Assemblée Nationale.

La Ministre interrogée sur les prochains objectifs du Gouvernement, a réitéré son soutien aux agents de la Fonction Publique en Outremer, et a également vivement défendu l’École Nationale de l’Administration (ENA), s’opposant à sa fermeture.

Cette conférence était une des nombreuses rencontres et ateliers autour du thème « L’Outremer Autrement », avec un accent particulier sur les « Identités et Cultures ».

5156013-7695067

La Sociologue, écrivaine, journaliste et ancienne étudiante en Science Politique, Françoise Vergès, était présente lundi 18 avril pour une conférence débat, avec Patrick Bruneteaux, chercheur en sociologie politique. Un débat sur la place de l’esclavage dans la construction identitaire, à la veille des prochaines commémorations nationales et régionales sur l’abolition de l’esclavage. Des manifestations prévues tout au long du mois de mai en métropole, en Martinique, en Guadeloupe et en Guyane.

 

Dorothée Audibert-Champenois et Robin Dusang (Science Po)

photosSciencesÔ