Sean Paul reçoit des menaces de mort dans une vidéo en ligne

Vues : 137

C’est via un message posté sur YouTube ce mercredi soir qu’un groupe terroriste a menacé de mort l’artiste dancehall jamaïcain, Sean Paul, s’il honorait son concert prévu aux Maldives le 31 décembre 2014.

Une menace de mort a été publiée contre l’artiste dancehall Sean Paul s’il poursuit jusqu’au bout sa prestation de la Saint-Sylvestre prévue dans les Maldives.

La menace vidéo en ligne a été postée sur YouTube par un groupe de djihadiste des Maldives.

« Sean Paul, si vous visitez les Maldives, le monde verra votre corps ensanglanté et votre cadavre brûlé » a indiqué le groupe dans son message. Le chanteur de 41 ans est aussi accusé d’être un non croyant, dont la présence aux Maldives n’est pas la bienvenue.

Un compte Twitter se réclamant de BASM, nie toute responsabilité en lien avec la vidéo, mais les menaces de mort visant le chanteur sont prises au sérieux par les autorités. La police des Maldives a ouvert une enquête.

Le Ministre du Tourisme des Maldives Ahmed Adheeb, se veut rassurant et a indiqué via les réseaux sociaux que « son pays ne cédera pas aux menaces ».

Pour l’instant on ne sait pas encore si le concert aura lieu. Sur le site officiel de Sean Paul le concert du 31 Décembre est toujours programmé aux Maldives parmi ses événements à venir. Le manager du chanteur, Carlette DeLeon, a déclaré qu’une décision serait prise très vite, suite à une réunion avec toute son l’équipe et les autorités des Maldives.

Voici ce qu’a indiqué Sean Paul sur sa page Facebook il y a quelques heures :

Tout d’abord, je tiens à remercier le peuple des Maldives pour m’avoir invité. Par le biais des médias sociaux, j’ai senti l’amour et le soutien de nombreux citoyens Maldiviens qui attendent avec impatience le concert.

J’ai aussi entendu les préoccupations de certains citoyens concernant le concert et les préoccupations de mes collègues jamaïcains.

C’est parce que j’ai le plus grand respect pour les diverses religions et cultures que j’ai cherché à parcourir le monde pour apprendre et partager. Je soutiens la liberté d’expression au sein de n’importe quel contexte et ne juge pas les autres sur leurs croyances religieuses.

Au cours de cette saison très sacrée pour les gens de toutes confessions, je prie pour la paix.