Second tour municipales 2014 Martinique : La bataille s’annonce farouche

Vues : 21

Municipales-2014-le-jour

La campagne officielle pour le second tour des élections municipales est lancée depuis mardi soir. Les électeurs de 9 communes devront repasser aux urnes pour choisir leur maire. Pour certains candidats, la bataille s’annonce rude et sans pitié. A Rivière Pilote, 2 amis et compagnons de partie se disputent le siège de premier magistrat : Raymond Theodose  et Lucien Veilleur sont tous deux des enfants du MIM (mouvement indépendantiste Martiniquais).  dans la commune rien ne va plus, on parle de trahison, de déchirement, de division du partie.

Il faut dire que depuis Alfred Marie-Jeanne, cette commune du sud est élevée au biberon MIM. Le drame, c’est que Raymond Theodose, conseiller municipal, 8eme adjoint, président de l’OMPACS, responsable de la foire agricole et des nuits culturelles de Rivière-Pilote, devient l´opposant le plus sérieux de Lucien Veilleur, maire sortant. Mais seulement voilà, la candidature de Lucien Theodose n’est pas soutenue par le MIM. Pour ce second tour, l’on prétend que le PPM assure tout son soutien à Theodose qui se présente sans étiquette. Rivière-Pilote, basculera t-elle ce dimanche ? La bataille s’annonce farouche.

Un scénario aussi rocambolesque se dessine à Sainte-Luce. Tenue depuis 24 ans par le maire PPM Louis Crusol, depuis 2008, cette commune semble vouloir aller vers un changement. Lors des dernières municipales l’écart de voix entre le maire sortant et le candidat MIM jean Philippe Nilor était de seulement 6%. Aujourd’hui, une ombre vient se profiler au tableau… Nicaise Monrose. Conseiller municipal sous Loulou Crusol, il a su convaincre 12’membres du conseil de le suivre dans sa conquête de la municipalité. Placé juste derrière le candidat Nilor, lors du premier tour, il a affiché un score nettement supérieur à celui du maire sortant, désormais déchu. Monrose se présente sans étiquette, mais selon les rumeurs, il serait en réalité dans la tendance PPM.

Louis Crusol qui s’est retiré de la course n’a pas évoqué publiquement une quelconque intention de reporter ses voix sur la liste de Monrose. Il n’a d’ailleurs pas proposé de fusion. Une situation qui laisse penser que les jeux sont ouverts à Sainte-Luce. Dans cette affaire, l’objectif, de ce nouveau candidat en tant que tête de liste est de barrer le MIM. C’est le discours qu’il tient sur tous les médias. Jean Philippe Nilor, reste serein quant à son élection, il ne lui reste que 2 jours pour convaincre les lucéens inquiets que leur commune ne deviendra pas la seule commune indépendante (au sens propre) de l’île, comme le prétend son opposant dans tous ses discours.

Ce second tour d’élection s’annonce donc mouvementée au moins dans les 2 communes précitées.

LISTE DES COMMUNES DU SECOND TOUR :

François : Maurice Antiste / Karine Moussot / Samuel Tavernier

Carbet : Jean Claude Ecanvil / Louis Boutrin / Louis Georges Griffrit

Ducos : Charles André Mencé / Louis Marie-Sainte / Marius Narcissot

Gros-Morne : Raphaël Vaugirard / Anicet Turinay / Bertrand Pierre-Louis / Gilbert Couturier

Rivière-Pilote : Raymond Theodose / Lucien Veilleur

Marigot : Ange Lavenaire / Joseph Peraste

Sainte-Luce : Jean Philippe Nilor / Nicaise Monrose

Saint-Esprit : Éric Hayot / Fred Michel Tirault

Sainte-Anne : Jean Michel Gemieux / Garcin Malsa

 

 


2 commentaires :

  1. victor hauteville

    je lisais vos infos sur SLUCE . CE N’EST PAS CELA. CRUSOL DEMANDE PUBLIQUEMENT de VOTER POUR MONROSE . il l’a fait sur rci rfo et tous les soirs en conférence. les listes n’ont pas fusionner mais crusol demande de voter pour MONROSE; cordialement

Les commentaires sont fermés