Selon Martinique Citoyenne, Martinique 1ère « pratique de l’apartheid médiatique »

Vues : 216

Nathalie Jos et Olivier Ernest Jean-Marie ont souhaité manifester leur mécontentement face à la répartition des représentants des listes pour la CTM. Martinique Citoyenne reproche à la chaine publique, Martinique 1ère, de pratiquer une forme d’apartheid médiatique.

Tout est parti d’un courrier reçu par la mouvement citoyen et émanant de la chaine. En vue des prochaines élections Martinique Première a décidé d’organiser deux débats regroupant les listes déjà déclarées, le 27 octobre et le 3 novembre. La répartition se fait comme suit :

27 octobre : Ba Péyi a An Chans de Yan Monplaisir, Ensemble Pour une Martinique Nouvelle de Serge Letchimy, Gran Sanblé d’Alfred Marie-Jeanne et Nou Pèp La de Marcellin Nadeau

3 novembre : Combat Ouvrier de Ghislaine Joachim-Arnaud, Martinique Citoyenne de Nathalie Jos, Martinique Gagnante de Francette Rosamont, Mouvement de travailleurs et peuple sans voix de Daniel Gromat et UDI de Philippe Petit

Une répartition pointée du doigt par le groupe. Martinique Citoyenne avance l’argument suivant, la répartition a été faite entre les groupes ayant un élu et les autres. La chaine a indiqué que ce choix avait été fait sur le principe de l’équité édicté par le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel (CSA).

Les représentants du mouvement citoyen précisent alors que le principe d’équité ne concerne pas la composition des plateaux des débats. Ce principe règle le temps de parole des listes de candidats, des partis et groupements politiques et de leurs soutiens relevés dans les programmes. Martinique Citoyenne souhaite une nouvelle organisation pour permettre aux listes d’élus et aux listes de citoyens ordinaires de débattre ensemble le même jour sur le même plateau. La réponse de Martinique Citoyenne ne s’est pas faite attendre dans une lettre ouverte adressée aux rédacteurs en chef de Martinique première :

Vous créez un apartheid médiatique entre toutes les listes ayant fait des déclarations d’intention de candidature. Vous créez deux catégories de listes qui ne se mélangent pas. Vous choisissez un ordre chronologique des débats (d’abord les listes d’élus puis ensuite les listes de citoyens ordinaires) qui traduit une hiérarchisation entre les listes. Vous pratiquez une ségrégation médiatique, une illustration moderne et médiatique du principe maintes et maintes fois pratiqués dans l’histoire de l’humanité en de très nombreux lieux : « égaux mais séparés ».

Pour l’instant aucun changement dans la composition des débats n’a été fait par la chaîne. Lire l’intégralité de la lettre de Martinique Citoyenne ici

A.G


2 commentaires :

  1. paindoux

    Dites-moi si ces deux là sont déjà tirés au sort !! parce qu’il semblerait que ce tirage AURA lieu sur Zouk FM, le 22 je crois.

Les commentaires sont fermés