Semaine européenne de la vaccination : « Es vaccin zot bon toujou » ?

Vues : 18

Semaine européenne de la vaccination 001

Ce matin a débuté la SEMAINE EUROPÉENNE DE LA VACCINATION, et ce, jusqu’au 17 mai 2014.

Au cours d’une conférence de presse donnée dans les locaux de l’ARS, les Drs Loré, Vigée et Ripert ont tenu à mettre l’accent sur le caractère important que revêt le fait de mettre à jour ses vaccins.

DSC_0895

Julie Pluton, Chargée d’étude à l’OMS – Organisation Mondiale de la Santé -, a souligné le fait qu’un trop grand nombre d ‘adultes et surtout d’aînés, n’a pas le réflexe de se faire vacciner.

« Le caractère insulaire de la Martinique nous a jusqu’ici quelque peu protégés; mais cela peut tout aussi bien s’avérer fragilisant » déclarait Mme Savon, Directrice de la DATSP. Des actions sont donc menées avec le soutien de plusieurs partenaires dont le Conseil Général, la médecine libérale mais également le rectorat, sur les 4 territoires de proximité – les 2 Nords, le Sud et le Centre – et ce, dans les collèges et autres lycées professionnels.

La semaine européenne de la vaccination a pour but d’aider chacun à mieux comprendre le rôle primordial des vaccins dans la prévention des maladies infectieuses. Rappelons qu’en effet, une maladie peut être contrôlée, voire pratiquement disparaître, grâce à l’augmentation de la couverture vaccinale.

Près d’un français sur cinq (1/5) n’est pas à jour dans ses vaccinations; or avoir ses vaccins à jour, c’est être protégé et c’est aussi protéger les autres.

Chaque année, le ministère chargé de la santé présente un nouveau calendrier (le dernier ayant été simplifié) permettant de savoir quels sont les vaccins à effectuer, l’âge où doit se faire la vaccination et comment procéder aux mises à jour. L’objectif est d’être à jour, de l’adulte au bébé.

La vaccination est le seul moyen de prévention efficace contre certaines maladies infectieuses. Il est donc extrêmement important de faire un point sur ses vaccins pour savoir si des mises à jour sont nécessaires. Rassurez vous, si un rappel est oublié, il n’est pas nécessaire de recommencer à la première étape. Il suffit de reprendre la vaccination au stade où elle a été interrompue.

Profitons donc de cette semaine européenne de la vaccination pour faire vérifier notre carnet de santé ou de vaccination par un professionnel de santé.