Sept jeunes martiniquais s’engagent au sein de l’armée de Terre en avril

Vues : 1349

Le centre de recrutement et d’information des forces armées (CIRFA) de Martinique continue de donner le sourire aux jeunes Martiniquais qui ont décidé de commencer une nouvelle vie sous le drapeau français. Ce mois-ci, 07 nouveaux contrats d’engagement ont été signés au sein de l’armée de Terre.

Le mardi 04 avril 2017, sept jeunes dont la moyenne d’âge est d’un peu plus de 21 ans, qu’ils soient diplômés ou non, ont signé leur contrat en présence de leurs familles.

Parmi ces nouvelles recrues, Alex, le plus âgé d’entre eux, a décidé à 27 ans de reprendre sa vie en main. Possédant un BAC STI électronique, ce jeune Martiniquais, orphelin de mère, souhaitait « un métier stable, dans un milieu cadré » a-t-il confié. Possédant le permis et également le certificat d’aptitude à la conduite en sécurité (CACES), Alex va intégrer, dès son arrivée en métropole, le 25ème régiment du génie de l’air à Istres (Gard). Il y pourra exercer son futur métier de conducteur de véhicules ou d’engins spéciaux pendant cinq ans, durée de son contrat. Le 25e RGA est un régiment de l’armée de Terre, employé par l’armée de l’Air.

Léo, lui, est le plus jeune. Il a tout juste 18 ans. En mai 2016 à 17 ans, il réalise une période militaire de découverte d’une semaine avant de devenir stagiaire au RSMA. Ayant atteint sa majorité, et dans la continuité de son parcours, il dépose ensuite un dossier au CIRFA. Son dossier accepté et son contrat signé, Léo va rallier Bitche (Lorraine) et le 16ème bataillon de chasseurs.

« Tous ces jeunes ont en commun un besoin de s’affirmer et d’indépendance » explique le major Thierry Carabin, chef du CIRFA de Martinique. « Nous les aidons autant que possible en ce sens, en leur donnant par exemple quelques consignes spécifiques avant le grand départ vers l’autonomie outre-Atlantique : faire leur changement d’adresse, de téléphone, d’assurance, ne pas oublier d’envoyer un sms aux parents pour bien indiquer leur arrivée, faire attention à ses papiers, ses affaires… ».

Et c’est le regard plein de fierté que les parents réalisent le proche départ de leur enfant. « En signant, ils deviennent des hommes. Des hommes dont la France a besoin, des hommes soucieux d’accomplir leur devoir le plus rapidement possible » ajoute le major Carabin.

Crédits photo : S.Choury © CIRFA Terre