Serge Letchimy continue son travail pour le Ministère de l’environnement

Vues : 443
royal-letchimy

Hier (16 février), le député Serge Letchimy a remis le second volet de son rapport à la Ministre de l’environnement, de l’énergie et de la mer, Ségolène Royal. Cette deuxième partie est intitulée « Accélérer la transition vers l’économie circulaire dans les départements, régions et collectivités d’Outre-mer ».

Dans ce nouveau volet Serge Letchimy fait 17 propositions concernant le traitement de certains types de déchets. Il insiste sur le fait que les Collectivités d’Outre-mer sont confrontées à des difficultés financières pour développer des filières structurées de traitement de déchets. Les bateaux hors d’usage, les déchets d’emballage, les équipements électriques et électroniques usagés, les déchets de textiles ou encore les éléments d’ameublement sont concernés dans cette deuxième étude. Parmi les propositions le député martiniquais souhaite :

  • réaliser un appel d’offre dédié aux collectivités d’outre-mer pour la déconstruction des bateaux hors d’usage en cherchant des synergies avec les centres de véhicules hors d’usage
  • développer les points de collecte chez les distributeurs d’équipements électriques usagés, avec reprise gratuite, même sans vente d’un nouveau produit
  • expérimenter des dispositifs de consigne pour faciliter la collecte des déchets d’emballage et leur réutilisation
  • encourager la mutualisation des actions menées individuellement par les éco-organismes dans les différentes filières de collecte et de traitement.

Pour rappel le premier volet intitulé « Étude des conditions de mise en place d’une économie circulaire pour la filière automobile : pour une optimisation du traitement des véhicules hors d’usage (VHU) » a été rendu en juillet dernier. Ce rapport d’étape formulait 26 propositions sensées améliorer le traitement local des VHU et entrainer la filière automobile de ces territoires dans une dynamique de valorisation et de réemploi. Serge Letchimy espèrent qu’un comité de pilotage et des groupes de travail seront mis en place pour que les 42 propositions des deux volets soient réaliser.

A.G