Serge Letchimy interpelle Martinique 1ère

Vues : 1

Serge Letchimy interpelle Martinique 1ère suite au reportage diffusé dans l’édition du soir du 25 juin 2012

M. Jean-Philippe PASCAL
Directeur Général de Martinique Première
Clairière- 97200 FORT-DE-FRANCE

Lors de la diffusion du Journal Télévisé du 25 juin dernier, un reportage a fait état du compte administratif 2011 du Conseil régional, adopté lors de sa dernière séance plénière.

Plusieurs arguments avancés autour d’un communiqué de l’opposition régionale Patriotes et sympathisants font mention de déclarations qui relèvent en fait de mensonges grossiers.

Il m’appartient très solennellement de dénoncer ces propos afin d’éviter que la population ne soit induite en tromperie.

1 / Un des éléments avancé porte sur une augmentation des frais de personnel qui serait de plus 15 Millions d’euros entre 2009 et 2011.

Ce chiffre est faux car il n’est après certification des comptes que de 12 millions d’euros sur les 2 années citées.

Sur ces 12 millions, 8 millions représentent l’intégration des personnels DDE Routes et des lycées qui relèvent désormais de la collectivité suite au transfert de l’Etat. Toujours sur ces mêmes 12 millions, 1,7 million correspond à la prise en compte rendue obligatoire de bon nombre de droits à avancements de grades et de nominations après concours, non accomplis par l’ancienne gouvernance.

Enfin, 500 000 euros ont été dédiés à des revalorisations salariales de l’ensemble du personnel légitimement réclamées par les organisations syndicales.

Le motif avancé de « recrutements massifs » à la Région devient également lui aussi purement et simplement faux puisque seuls 1,8 million a été consacré au recrutement de personnels supplémentaires sur les 2 années, soit un rythme de progression de 900 000 euros par an.

Cela a permis de porter à 12,73 % le poids de la masse salariale sur le budget total de la Région, bien en deçà des 22 % de la moyenne nationale.

2 / Je ne peux m’empêcher de relever également le commentaire concernant la progression de la dépense en investissements (129 millions en 2010 contre 217 millions en 2011).

A aucun moment, contrairement à ce qui est avancé dans votre reportage, la Région n’a déclaré « qu’une grande partie de ces sommes a été investie pour des travaux sous label Plan de Relance ».

Dans le communiqué qui vous a été adressé et qui est largement montré dans votre reportage, il est fait état d’une « progression de 88 millions dont 18 millions environ relèverait du Plan de Relance ».

Vous constaterez comme moi-même que la part est loin d’en être « une grande partie ».

Concernant l’avis porté sur ce même Plan de Relance, des bilans réguliers sont organisés en toute transparence en présence des médias (le dernier ne date que du 24 mai dernier).

Malgré tous ces efforts réguliers de communication, je trouve donc dommage que de tels propos à l’opposé de la réalité se trouvent néanmoins relayés par vos soins.

3 / Pour terminer, il ne saurait subsister, comme le laisse entendre le titre de votre reportage, le moindre doute concernant les comptes de la collectivité votés avec un excédent de 13 millions 534 083 euros.

Ces chiffres relèvent de contrôles doublement exercés autour de procédures internes règlementaires opérés par la Collectivité et le Trésor Public.

Comment pourrait- on sur la simple déclaration d’un opposition coutumière de pratiques purement politiciennes remettre en cause une exécution financière largement encadrée par des textes, des règlements et des principes qui ont été remis en œuvre sous ma présidence faisant suite à un audit interne révélant de graves lacunes en la matière ?

C’est pour toutes ces raisons que je considère que vous avez été induit en erreur et  vous demande officiellement de bien vouloir porter auprès de l’opinion publique, au travers de votre plus prochain Journal Télévisé, ces informations qui permettraient une approche autrement moins démagogique et plus transparente de questions aussi sensibles pour les martiniquais que l’utilisation des fonds publics.

Serge LETCHIMY