Serge Letchimy : son texte sur la diplomatie des Outre-mer voté à l’unanimité à l’Assemblée Nationale

Vues : 471

Le projet de Loi du député martiniquais serge Letchimy a été voté à l’unanimité cet après-midi à l’Assemblée Nationale. Dans ce texte d’initiative parlementaire soutenu par le Gouvernement, Serge Letchimy explique l’importance de développer la coopération des régions ultramarines dans leur zone géographique respective.

La question de la coopération reste au cœur des préoccupations du député, tant au plan économique que culturel. Le vendredi 18 mars au Ministère des Outremers, à la célébration du 70ème anniversaire de la départementalisation, le député de la Martinique a longuement fait état des propositions pour le développement de la Martinique mais il a aussi évoqué les autres régions comme la Réunion ou la Nouvelle-calédonie . Une nouvelle façon d’appréhender les relations avec des voisins qui peuvent être des partenaires immédiats, du fait de leur proximité.

Qu’il s’agisse d’enseignement, d’économie ou de culture les RUP (Régions Ultra Périphériques) ils sont en inadéquation avec leur spécificité communautaire. Le député martiniquais Serge Letchimy, a beaucoup insisté sur la nécessité de la Martinique ou la Guadeloupe à coopérer avec la Caraïbe. Une autre question qu’il ne néglige pas, l’enseignement et la mobilité des jeunes dans le bassin caraïbe, c’est d’ailleurs lui qui est l’initiateur du projet « Erasmus-Caraïbe », dont l’objectif est de permettre aux jeunes francophones d’étudier dans une île de leur région.
La Martinique sous sa présidence au Conseil Régional, a beaucoup progressé sur le plan des échanges économiques. Depuis le 4 février 2015, elle est membre associée à l’Organisation des Etats de la Caraïbe Orientale. Il prône pour plus d’inter connectivité territoriale.

Dans un communiqué, la Ministre des Outre-mers a félicité le député :

Ce texte, d’initiative parlementaire et soutenu par le Gouvernement, constitue une avancée majeure pour l’insertion des Outre-mer dans leur environnement régional grâce à un assouplissement du cadre législatif leur permettant d’intervenir plus directement dans les actions de coopération régionale. Il ouvre ainsi la voie au développement de nouveaux leviers de croissance économique et d’échanges.

Selon la Ministre des Outremers, George Pau Langevin, l’examen du texte au Parlement se poursuivra au Sénat dans les semaines à venir pour qu’il soit définitivement adopté.

Dorothée Audibert-Champenois