Shy’m, la chanteuse martiniquaise souffre d’émétophobie

Vues : 11131

Shy’m est la nouvelle recrue de la « Nouvelle Star » ce que la chanteuse-compositrice-interprète n’a pas hésité à faire savoir à ses fans par voie de presse. Mais lors de l’entretien qu’elle a consacré au magazine français Biba, l’artiste à révélé qu’elle avait des phobies qu’elle apprenait à maîtriser difficilement. La plus angoissante pour la star est l’émétophobie.

La chanteuse d’origine antillaise, Shy’m,  de son vrai nom Tamara Marthe, panique gravement  quand elle est devant certaines situations car en plus d’être émétophobe, Shy’m est aussi claustrophobe ou peut avoir la sensation de se sentir mal lorsqu’il fait trop chaud : « Même garder le visage sous le pommeau de douche trop longtemps, j’ai du mal» peut-on lire dans le mensuel français.

Mais c’est une autre phobie qu’elle décrit dans le magazine Biba. La chanteuse de « Femme de couleurs » , fan de tatouages, a révélé qu’elle souffrait d’émétophobie. La peur de vomir serait une angoisse qui la gêne et fait souffrir l’artiste antillaise de 31 ans. Shy’m est émétophobe, elle a appris à vivre et gère selon elle,  ses autres angoisses insupportables qui ne sont plus des secrets désormais.

Cette phobie rare, est sérieuse, il s’agit non seulement de la peur du vomi mais aussi de voir les autres vomir : « Ça m’angoisse, j’ai l’impression que je vais mourir si ça m’arrive. J’ai développé des techniques de pensée pour m’aider. Gamine, je pensais très fort à de l’eau qui coulait comme une cascade d’eau pure, et parfois ça passait. » s’est confiée Shy’m aux journalistes du magazine Biba, le magazine féminin de mode. Cette phobie est prise en charge médicalement en Angleterre.

Mais la jeune  femme qui est aussi animatrice et réalisatrice peut compter sur le tennisman Benoît Paire, son partenaire dans la vie qui la soutient et l’épaule quand il lu arrive de traverser des périodes stressantes et angoissantes.

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook C’news Actus Dothy
ImagesPinterest


1 commentaires :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *