Situation du CHUM : les précisions de la CGTM-Santé

Vues : 753

Après l’annonce de la mise sous administration provisoire du CHUM en décembre prochain, le syndicat CGTM-Santé a souhaité faire une mise au point afin d’expliquer la situation à la population.

« La mise sous administration provisoire n’est pas une mise sous tutelle. Dans l’administration provisoire, les inspecteurs généraux remplacent le DG pendant une période déterminée de 6 mois qui peut être prolongée », explique le syndicat dans un communiqué.

Après cette période un nouveau Directeur Général sera nommé. Pendant cette administration provisoire, les instances consultatives fonctionnent mais le Directoire est suspendu.

« La mise sous tutelle est un dispositif plus contraignant. Celle ou celui qui en a la charge tranche, décide sans consultation », précise la CGTM-Santé.

Dans un deuxième communiqué le syndicat souligne son engagement et sa détermination à sauver le CHUM.

« LA CGTM-SANTE EST PARTIE PRENANTE DU COLLECTIF CHUM DOUVAN DOUVAN et appelle les hospitaliers à se prendre en charge, à tenir des réunions pour construire un rapport de force et en être les acteurs. »

La liste de leurs objectifs est longue : l’effacement des dettes, des effectifs nécessaires paramédicaux et médicaux, une révision du financement prenant en compte notre insularité, l’investissement urgent et immédiat pour des soins, la blanchisserie et aussi le système d’information.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *