Son contrôleur de vitesse le tue à plus de 190 km/h, il meurt atrocement

Vues : 6439
police-accident

Un  drame rare mais pas impossible selon les experts en accident de la route.
Il n’était pas sous l’emprise d’alcool ni de drogue, mais il roulait très vite malgré lui. Un homme âgé de 32 ans est mort victime d’erreurs électroniques sur sa voiture.
Le drame s’est déroulé au Nord-Ouest de Londres à Beaconsfield en Grande-Bretagne.

Son compteur bloqué, Kashal Ghandi a tout tenté pour arrêter la folie de sa Skoda Octavia, en vain. L’homme a cependant eu le réflexe d’appeler les secours. L’agent de police lui a suggéré de stopper la voiture en freinant brutalement avec son frein à main. Mais ce dernier ne lui a jamais répondu. Le véhicule s’est enfoncé avec violence à plus de 190 km/h dans un poids lourd en stationnement. Les secours arrivés sur place l’ont retrouvé décapité.

mort-pilotage-automatique

Selon les détails donnés par Kashal Ghandi avant sa mort, durant le pilotage automatique la berline a vraisemblablement eu des problèmes mécaniques et aussi électroniques en même temps. Un fait rare mais pas impossible aurait indiqué un expert des accidents dans les médias locaux.

Dorothée Audibert-Champenois/Fbook C’news Actus
PhotoThecourrierUK


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *