St-Germain-en-Laye : Le martiniquais Philippe Pivert est décédé à 68 ans

Vues : 1100

Le  martiniquais Philippe Pivert est décédé ce samedi 20 août des suites d’une longue maladie.
Adjoint au maire de Saint-Germain-en Laye depuis 1995, conseiller départemental depuis 2011  et ancien cadre supérieur de Santé, il avait 68 ans.

pivert philippe
Né à Fort-de-France, c’est à l’âge de 5 ans que le jeune antillais arrive en métropole où sa famille s’installe d’abord en Bretagne à Louvigné-du-Désert, puis à Paris en 1957.

Philippe Pivert s’installe ensuite à Plaisir dans les Yvelines, il étudie les sciences médicales et la psychiatrie et se lance dans des études pour devenir infirmier au Centre hospitalier Jean-Marie Charcot en 1969. Cadre de santé, il gravit vite les échelons et devient cadre supérieur. Depuis 2007 le martiniquais Philippe Pivert, était en charge du service pédopsychiatre de jour de l’hôpital de Poissy (Saint-Germain-en-Laye). Un hôpital qu’il intègre en 1975 en tant qu’infirmier psychiatrique.

pivert philippe 2.png bbbb

En 1988, le gaulliste Philippe Pivert se rapproche d’élus de sa sensibilité politique. Un an plus tard il est élu conseiller municipal d’opposition (RPR) avant de devenir en 1995, le 11ème maire-adjoint à Saint-Germain-en-Laye. Le maire-adjoint est chargé de la prévention, de la jeunesse et des sports de la ville.
Puis Philippe Pivert (UDI) est successivement 6ème et 4ème maire-adjoint en 2014. Il accumule les responsabilité, l’antillais est conseiller communautaire de la communauté des communes de Saint-Germais Seine et Forêts, chargé de la Fête des Loges, des relations avec le PSG. il était aussi en charge du CMJ, le Conseil Municipal des Jeunes.

Sa brillante et longue carrière lui laisse le temps de partager sa passion du karaté, qu’il découvre à l’âge de 12 ans. Membre de la Budo Académie  pendant son service militaire au camp de Frileuse, Philippe Pivert était ensuite devenu professeur diplômé (BESS 2). Auparavant, en 1976, il participait à des compétitions de judo dans l’équipe de France qu’il quittera pour des raisons professionnelles.

Professeur de karaté durant 20 ans, il sera honoré par ses pairs. Dans l’année 2008, Philippe Pivert est classé 8ème dan après avoir intégré le club très fermé des plus hauts gradés du karaté français.

Le martiniquais, Philippe Pivert s’est éteint en France à l’âge de 68 ans.

Dorothée Audibert-Champenois
PhotosActu78