Témoignage du passager noir bousculé dans le métro parisien

Vues : 230

Témoignage de Souleymane S, 33 ans, qui s’est fait éjecté d’une rame du métro parisien mardi soir, par des supporters de Chelsea londoniens, parce qu’il est noir.

Né à Paris, marié et père de trois enfants, ce Franco-Mauritanien est domicilié dans le Val-d’Ois. Il travaille comme chef d’exploitation dans une entreprise située près de la station de métro Richelieu-Drouot.

Après sa mésaventure dans le métro parisien, l’homme n’a pas tout de suite réalisé l’ampleur médiatique prise par cette affaire, puisqu’il avait égaré son portable dans la bousculade.

Témoignage publié dans Le Parisien :

Ils me disaient des trucs en anglais mais je ne comprenais pas vraiment le sens de leurs propos. Je ne parle pas un mot d’anglais. (…) J’ai bien compris qu’ils s’en prenaient à moi à cause de la couleur de ma peau. Vous savez, je vis avec le racisme, je n’étais pas vraiment surpris de ce qui m’arrivait même si c’était une première dans le métro.

Je suis resté longtemps face à eux. (…) A mon avis, la scène a duré environ six ou sept minutes. Au bout d’un moment, des agents de la RATP sont intervenus. Mais seulement pour s’assurer qu’il n’y avait pas de bagarre. Leur objectif, c’était que le trafic reprenne sur la ligne. (…) J’ai attendu le métro suivant. Je suis rentré chez moi sans parler de cette histoire à personne. Et puis, que dire à mes enfants ? Que papa s’est fait bousculer dans le métro parce qu’il est noir ? Cela ne sert à rien. (…) Je ne savais pas que j’avais été filmé.

Souleymane souhaite que les coupables de cette agression soient retrouvés et punis sévèrement. Le parquet de Paris a ouvert une enquête « pour violences volontaires en raison de la race dans un moyen de transport collectif. » L’homme envisage également de porter plainte et de saisir des associations anti-racistes.