Tempête Matthew : les forces armées aux Antilles interviennent au Lamentin

Vues : 247

Dans la nuit du 28 au 29 septembre 2016, la tempête tropicale Matthew a traversé l’arc Antillais. Les îles de Guadeloupe et de Martinique sont passées en alerte rouge au plus fort de la tempête alors que les îles de Saint-Martin et Saint-Barthélemy étaient en alerte orange.
Le jeudi 29 septembre au matin, la préfecture de Martinique a demandé le concours des forces armées aux Antilles afin de dégager des axes routiers et de rétablir des itinéraires sur la commune du Lamentin. Plus de 80 militaires ont été engagés.

dsc_1870-nxpowerlite-nxpowerlite

Le 33e régiment d’infanterie de marine (RIMa) et le régiment du service militaire adapté (RSMA) ont alors été engagés sous contrôle opérationnel du commandant supérieur (COMSUP) des forces armées aux Antilles.

2016mfdf056_001_067-nxpowerlite

Deux équipes de renseignement et de reconnaissance du 33e RIMa ont immédiatement rallié le centre de services techniques du Lamentin pour un briefing avec les agents municipaux avant d’être déployées sur les sites évalués comme prioritaires à Roches Carrées, Morne Pitault et Croix Rivail. Le RSMA a quant-à-lui été envoyé sur des missions de reconnaissance et de rétablissement d’itinéraires sur la route départementale n°3 (RD3) entre le Lamentin et Vert Pré.

2014mlbh043_001jeanjacqueslebail-nxpowerlite-nxpowerlite

Parallèlement à ces actions des forces terrestres, un avion Falcon 50 de la Marine nationale a été engagé pour effectuer un vol de reconnaissance de plusieurs heures au profit du CROSS Antilles- Guyane. La zone de survol s’étend de la Martinique et la Guadeloupe, avec pour objectif de relocaliser les navires ayant pu rompre leur mouillage suite au passage de la tempête tropicale Matthew. Les bâtiments de la Marine nationale stationnés en Martinique se tiennent prêts à leur porter assistance en cas de besoin.

crédits photos : FX.Berthet © RSMA / M.Monjardé © Marine nationale