Londres : Karim, musulman guadeloupéen dans la presse anglaise

Vues : 313

Depuis vingt deux ans que Thierry Lagrin est installé au Royaume Uni, le guadeloupéen n’a jamais renoncé à un retour sur son île natale. Aujourd’hui, celui qui s’est reconverti dans la religion islamique et qui se prénomme Karim, prospecte pour un retour avec sa famille, sur la terre de ses ancêtres.

Mais en attendant sur le sol britannique, Karim continue de militer à sa façon, pour faire entendre La Voix des minorités en Angleterre. C’est à travers les médias, et plus précisément dans la presse que Thierry Lagrin porte sa contribution pour améliorer la visibilité de la « Diversity » (la Diversité) à Londres. Mais, Karim reconnait que la participation francophone pourrait être mieux représentée. (Extrait itw à la fin de l’article)

En attendant, nous le rencontrons au milieu de ses compatriotes antillais, son ami jamaïcain expose en compagnie de Karim. C’est le jour du Créole Day Festival dans le Sud-Ouest de Londres, ce samedi 21 octobre, au Catholic’s Settlement Hall.

Karim (Thierry Lagrin) est designer à « The Voice Newspaper », un magazine qui existe depuis 35 ans à Londres. En France, Karim serait un infographiste. Son rôle dans le magazine The Voice, consiste, en utilisant tous les outils numériques,  à agencer les rubriques d’informations, culturelles, sportives ou de société dans l’hebdomadaire dont la première cible est la communauté noire londonienne.

Chaque semaine, Thierry Lagrin, alias Karim, met en forme les pages publicitaires et depuis quatre ans, le guadeloupéen a une nouvelle responsabilité, celle de « faire les couvertures du journal » The Voice Newspaper.

« The Voice Newspaper » a été créé il y plus de trente ans pour représenter La Voix (The Voice)  des minorités, La Voix des communautés anglophones, créolophones, francophones et africaines, c’est à dire celle de la communauté noire britannique.
Le journal est publié chaque semaine et vendu dans différents shops en Angleterre.
En soutien, au support papier, le journal a son site sur les réseaux sociaux : « The Voice » on-line comptabilise à ce jour plus de 1 million de visiteurs, selon les chiffres du guadeloupéen.

Plus qu’une voix pour les caribéens, les saint-luciens, les dominiquains, les martiniquais, les jamaïcains ou les africains, les lecteurs de « The Voice Newspaper » sont aussi issus du métissage de la population anglaise. Et comme le souligne Karim, « l’Angleterre est un pays métissé où tout le monde se mélange :  Ils ne sont pas coincés, on se rencontre, on se parle », c’est la Diversity.

Mais la représentativité des antillais francophones manque dans « The Voice Newspaper » et Karim nous l’explique  :

Reportage Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter C’news Actus Dothy


Images C’news Actus Dothy


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *