Thierry Dol accueillis en superstar au François

Vues : 18

Thierry-Dol--Eprouve-heureux-retour-en-Martinique-PBK21

Plusieurs centaines de personnes se sont rendues au François ce samedi après-midi à la rencontre de Thierry Dol l’ex otage du Sahel, arrivé en Martinique vendredi. Un grand moment de rassemblement pour les franciscains et les martiniquais, tous avaient le sentiment d’avoir contribué à sa libération, en priant, en gardant espoir encore en soutenant Thierry Dol.

Lui qui souhaitait un retour assez discret c’était plutôt raté. La foule en liesse chantait en chœur « Thierry Dol mèci Bondié ». Sur les T-Shirt le message suivant : « Foss nou sé identité nou ». Thierry Dol avait encore « du mal à y croire » impressionné par les manifestations de soutien. Dans une ambiance de joie, chacun souhaitait le voir de près, le toucher, l’embrasser, un véritable accueil de superstar pour celui qui a vécu 1139 jours de captivité dans le désert du Sahel en « prisonnier de guerre ».

Entouré, sous les acclamations des martiniquais, plusieurs centaines de personnes ont accompagné à pied l’enfant du pays, en tête de marche sa mère, au giratoire de la Martienne, où il a collé sur sa photo, un message adressé à la population : « mwen ka di zot mèsi pou tou sa zot fè ».

Thierry Dol s’est ensuite dirigé vers la mairie, sous une haie d’honneur, où il a décroché cette fois deux banderoles : d’abord sa photo, sur le fronton de la mairie, puis celle des trois autres ex otages, collée sur la grille. Des gestes forts symbolisant la fin du cauchemar. Libre depuis le 29 octobre, Thierry Dol passe de l’ombre à la lumière et devient « un héros malgré lui ».

Lors d’un bref discours qu’il a lu, sur la place de l’église, l’ingénieur a remercié ses parents, sa grand-mère, sa famille, « symboles de courage, d’espérance et de détermination », ainsi que les écoliers du pays. « J’ai souffert, c’est vrai mais je sors de là plus fort et plus riche », a-t-il déclaré. Pour conclure: « An lanmen bien lavé lot ».

Des photos de la manifestation à venir. Restez connectés !