Trump président des USA, les antillais doivent-il craindre de s’y rendre ?

Vues : 1615

Donald Trump 45 ème président des Etats-Unis. C’est officiel depuis ce vendredi 20 janvier 2017.

Mais surtout la nouvelle est perçue différemment et fait réagir dans tous les sens. Les avis sont très partagés.

Nous sommes nombreux à nous être déjà rendus aux Etats-Unis, ou à envisager de fouler cette terre de l’Oncle Sam.

Miami pour les uns pour le shopping dans les immenses mall ou les musées, la Floride ou alors Big Apple à savoir New-York pour sa diversité et sa richesse culturelle.

L’arrivée de la Norwegian Air Shuttle il y a quelques mois a boosté les déplacements entre les Antilles et les Etats-Unis. C’est comme si ce pays au drapeau aux 50 étoiles s’était rapproché de nous.

Alors l’élection de Trump va-t-elle modifier nos désirs de voyage en Amérique ? Certains martiniquais ne souhaitent plus du tout y aller.

Selon Nicole qui s’est rendue il y a deux à New-York, Baltimore, Philadelphie et Washington, c’était la première et dernière fois.

Elle redoute que le racisme qui se manifeste parfois ne soit renforcé par l’arrivé de Donald Trump au pouvoir.

Même point de vue pour Jean-Marc qui ne connait pas encore les Etats-Unis et qui rêvait de voir New-York.

Marie-Edouard est traumatisée par les images de jeunes noirs se faisant tabasser par la police et fait tout pour dissuader son fils de se rendre à Boston.

En revanche, pas de problème pour Christine, Maria et Natacha, cela ne changera rien. Elles envisagent même de réserver rapidement leur billet sur la Norwegian un peu avant le carnaval.

Alors des craintes justifiées ou pas ? Faut-il céder à la psychose ?

Dans une interview accordée à la chaîne américaine NBC en juillet dernier, le candidat républicain avait fait le buzz en prévenant que s’il était élu président, les citoyens venus de France pourraient subir « un contrôle extrême » à la frontière afin de protéger les Etats-Unis.

Le secteur touristique va-t-il prendre un coup suite à cette déclaration? On attend de voir.

En attendant les internautes conjurent le pessimisme suscité par l’élection de Trump avec de l’humour.

Déborah Jean-Louis.

 


1 commentaires :

  1. sweetydoudou

    Seul le martiniquais pense qu’hors de ses frontières il reste français… Même avec son passeport on oublie qu’il est français…

Les commentaires sont fermés