Turquie : Déguisé en Père Noël, un tireur tue 39 personnes venues fêter le Réveillon

Vues : 989

La nouvelle année commence dans le sang. En Turquie un homme déguisé en Père Noël a fait irruption dans une discothèque fréquentée par des jeunes. Le tireur a tué 39 personnes et blessé une soixantaine de personnes.

Entre samedi et dimanche, cette nuit de Réveillon qui a signée le passage de 2016 à 2017, a été sanglante. Vers 1h05, dans la discothèque Aréna située à Istanbul, un homme a tiré au fusil d’assaut en pleine fête de Réveillon. Vasip Sahin, le gouverneur de la ville a qualifié cette attaque de « terroriste », en déclarant que cette attaque meurtrière s’est déroulée :« D’une façon sauvage et impitoyable, il (le tireur) a mitraillé des personnes qui étaient simplement venues célébrer le Nouvel An« . Mais l’acte meurtrier n’a toujours pas été revendiqué.

Avec un costume de Père Noël, l’homme a ciblé les fêtards qui se trouvaient à l’entrée de la boîte de nuit populaire et branchée. Puis en tirant au hasard dans la foule, le tireur a abattu 39 personnes et soixante personnes ont été blessés dont 15 étrangers selon le bilan établi ce dimanche matin et confirmé par Suleyman Soylu, le ministre de l’Intérieur de la Turquie.

istanbul-jpg-1

Le ministre des Affaires étrangères français annonce qu’il y aurait trois français dans cette tuerie dans la boîte de nuit Reina. A Ortaköy, de nombreuses ambulances ont envahi ce quartier situé dans une zone européenne, venues secourir les nombreuses victimes.

La radio CNN Turk annonce qu’il y avait entre 500 et 600 personnes présentes dans le night-club Areina situé sur les rives du Bosphore. Certains ont sauté dans l’eau, la police a pu sauver plusieurs d’entre eux paniqués. Les forces de l’ordre équipées de mitraillettes ont depuis bloqué la zone avec des véhicules blindés et des engins anti-émeutes.

Selon les témoins de cette attaque meurtrière, il y aurait plusieurs assaillants. Pour l’heure, personne n’a été arrêtée et le tireur déguisé en Père Noël qui réussi à prendre la fuite, est toujours recherché par les forces de police.

areine

Face à cette violence, le président Tayyip Erdogan a déclaré :  » En tant que Nation, nous nous battrons jusqu’au bout non seulement contre les attaques armées des groupes terroristes et les forces qui les soutiennent, mais aussi contre leurs attaques économiques, politiques et sociales« .

 

Dorothée Audibert-Champenois/Fbook C’news Actus Dothy
PhotoABCnews