Un cambrioleur vole plusieurs sociétés et fait un préjudice de plus de 500.000€

Vues : 881

Guyane : Fin de cavale pour le cambrioleur en série

Entre 2014 et 2017, de nombreuses sociétés et établissements commerciaux implantés dans les communes de Matoury et Rémire sont victimes d’une recrudescence de vols par effraction.
Dans la majorité des faits commis, les préjudices sont particulièrement conséquents, dépassant plusieurs dizaines de milliers d’euros à chaque méfait et mettant en péril le fonctionnement de ces entreprises.

La direction d’enquête du phénomène sériel est confiée au Groupe d’Enquête et de Lutte Anti-Cambriolages (GELAC) de la compagnie de Matoury. Sans pouvoir, dans un premier temps, établir un lien formel entre l’ensemble des faits recensés, les malfaiteurs agissent toujours de nuit en s’introduisant dans les locaux en commettant d’importantes dégradations avant de prendre la fuite avec leur butin.

L’exploitation des vidéos de surveillance, les opérations de police technique réalisées par les enquêteurs permettent d’identifier un individu d’origine surinamaise en situation irrégulière.
Malgré le travail acharné des enquêteurs et les techniques d’investigations employées, l’individu est insaisissable, il continue à commettre de nombreux méfaits, tant sur le ressort des circonscriptions de St Laurent du Maroni, Kourou, Macouria et Cayenne, donnant le sentiment de se jouer des enquêteurs. L’individu est inscrit au fichier des personnes recherchées sous couvert de pas moins de 5 mandats de recherches ou fiches de recherches délivrés par le parquet de Cayenne.

Après plusieurs opérations de localisation et d’interpellation infructueuses, le cambrioleur est finalement appréhendé à l’occasion d’une opération judiciaire conduite le 11 avril dernier par le Peloton de surveillance et d’intervention de la Gendarmerie (PSIG) et le GELAC de Matoury dans un quartier d’habitat «spontané» de Cogneau Lamirande à Matoury.

Placé en garde à vue l’individu l’individu a été présenté pour répondre des 17 premiers faits répertoriés par les enquêteurs pour un préjudice estimé d’ores et déjà à plus de 500.000€.

Des investigations complémentaires d’unités de gendarmerie (Kourou, Saint Laurent-du-Maroni) ou de services de police ne manqueront pas d’apporter les preuves de sa participation à un nombre de méfaits bien plus conséquent encore.

Présenté devant le procureur de la république à Cayenne à l’issue de sa garde à vue, l’homme est incarcéré au centre pénitentiaire dans l’attente de son jugement pour répondre des nombreux cambriolages pour lesquels il est mis en cause.

Sources : Gendarmerie de Guyane