Un chauffeur de pelle mécanique a frôlé la mort, son engin a été aspiré par les sargasses

Vues : 8321

Un chauffeur de pelle mécanique a frôlé la mort à Capesterre Belle Eau en Guadeloupe, lorsque son engin s’est vu noyé par les sargasses. les faits se sont déroulés hier après-midi.

Le conducteur de l’engin explique : à cause du sable mouvant, il a senti sa machine s’enfoncer de plus pendant que l’eau pénétrait dans la cabine. Il raconte à Canal 10 qu’il a eu du mal à s’extraire puisque la porte était bloquée :