Un élu impliqué dans un trafic de lambis ?

Vues : 386

C’est la question que l’on peut se poser quand Jean-Philippe Nilor affirme que le président de la Cacem a été arrêté pour trafic de lambis. Depuis le principal intéressé a démenti et ne compte pas en rester là.

Affaire-lambis

C’est devant une salle comble du Lamentin, samedi dernier, que Jean-Philippe Nilor a déclaré lors d’un meeting du Gran Sanblé, que le président de la Cacem serait impliqué dans un trafic de lambis entre la Martinique et Saint-Lucie. Le député du Sud a indiqué, sans le citer directement, qu’Athanase Jeanne-Rose aurait été arrêté avec 150 kg de lambis. Depuis quelque temps ce qui n’était qu’une rumeur circulait sur les réseaux sociaux. Mais les déclarations du député du Sud ont redonné une nouvelle vie à cette information qui se repend désormais comme une trainée de poudre.

Face à cela le maire de Saint-Joseph est sorti du silence. Il a réagi au micro d’RCI Martinique et a démenti les propos tenus par le membre du Gran Sanblé. Il indique que cela fait environ quatre mois qu’il n’a pas repris la mer car il a subi une opération à l’épaule et qu’il a commencé la rééducation il y a peu de temps. Sa condition physique ne lui permet de retourner en mer. Face à ces allégations le président de la Cacem a décidé d’agir en temps voulu contre ses détracteurs.

Dans cette histoire qui dit la vérité ? Il faut espérer que dans les jours voir les semaines à venir, de nouveaux éléments fassent leur apparition pour démêler le vrai du faux dans ce dossier.

Affaire à suivre donc !

A.G