Un enfant de 8 ans, rentré sans papier en France attend seul, à Roissy Charles-de-Gaulle

Vues : 1342

Depuis une dizaine de jours, un jeune comorien attend dans une salle d’attente à l’aéroport parisien de Roissy. Une situation étonnante quand on sait qu’il n’a que 8 ans.

Le 21 mars, le jeune enfant arrive à l’aéroport de Roissy Charles de Gaulle pour rejoindre sa tante qui vit en France. Les autorités policières l’emmenent au Tribunal dès sa sortie de l’avion. Voyageant avec les papiers de son cousin, il est considéré sans papier et ne peut rentrer sur le territoire français.
Il quitte le terminal, convoqué au tribunal. Puis le jeune garçon est ramené à l’aéroport. Là, sa défense s’organise.

Mais, c’est un vrai imbroglio pour les associations de défense des Droits de l’enfant qui dénoncent le traitement que subit le jeune de 8 ans, obligé de vivre dans une salle d’attente. Selon ces associations, ce serait une violation de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant.
De l’autre, le représentant de l’État français qui se défend de protéger le jeune garçon en le renvoyant chez lui.
L’avocate de l’enfant a déposé un recours auprès du Ministère de l’intérieur pour contester cette expulsion. Un retour forcé qui pouvait arriver d’un moment à l’autre.

Mais fort heureusement, la justice a finalement autorisé ce vendredi le petit comorien de huit ans  à rester en France, a indiqué une association. « Il n’est plus privé de liberté, plus sous contrainte policière et il pourra rester en France« , a déclaré Laure Blondel, une des responsables de l’association Anafé (Assistance nationale aux étrangers aux frontières). Un périple qui se termine bien pour l’enfant.

Dorothée Audibert-Champenois


1 commentaires :

  1. Moije

    Le pays des droits de l’homme qui traite un enfant de manière si peu humaine sous pretexte qu’il est sans papier! Quelle honte!

Les commentaires sont fermés