Un étudiant expulsé d’une remise de diplôme pour une écharpe africaine

Vues : 1511

Ce mardi 24 mai 2016, Nyree Holmes était fier de porter son chapeau et sa robe pour la cérémonie de remise des diplômes. Mais arborer son écharpe Kenté était un honneur de plus pour le jeune étudiant d’Oaks High School en Californie. Résultat, entouré de trois policiers, il est escorté comme un délinquant hors de la cérémonie. Choqué et frustré, l’étudiant s’est plaint dans la Presse et sur le Net.

Ghana-Ambassador

Pourtant, il y un mois (9 Avril 2016) une photo similaire est publiée dans les médias. On y voit, le Président des États-Unis et l’Ambassadeur du Ghana, ce dernier porte un pagne identique sur l’épaule. Ce jour d’investiture, le lieutenant-général Joseph Henry Smith porte un pagne Kenté, un tissu de descendance royale, utilisé depuis des centaines d’années au Ghana lors de grandes cérémonies.

En Californie, l’étudiant afro-américain, Nyree Holmes a fait le même choix pour la remise de son diplôme, ce qui cette fois, créé un mini-scandale.
Avec sa famille, il y a huit jours, le jeune homme s’est rendu à Sleep Train Arena, un immense stade dans la ville de Sacramento. Alors qu’il progressait vers la scène pour la remise de son diplôme, trois agents qui attendent, que l’étudiant arrive à leur hauteur, l’attrape et l’expulse hors du Stade de Sleep Train Arena (Sacramento).
Une scène choquante pour la mère de Nyree Holmes, présente comme beaucoup d’autres parents d’étudiants.

nyree-holmes- b

Trois jours plus tard (27 mai), Les représentants du district scolaire Elk Grove Unified communiquent en rappelant, le code vestimentaire pour la remise des diplômes, à savoir un chapeau et une longue robe. Ils ont précisé que l’étudiant n’avait pas fait de demande pour porter cette écharpe ou quelconque insigne. Selon eux, devant le refus de l’étudiant, d’enlever son tissu Kenté, ils étaient obligés de demander de l’aide au Sheriff du Comté, pour le sortir de la cérémonie de remise de diplômes.
Mais Nyree Holmes se défend « Si nous sommes obligés de porter les robes et les chapeaux européens (alors) nous devrions être en mesure de porter le tissu Kenté africain »

Le jeune homme déçu, de n’avoir pas reçu son diplôme pendant la traditionnelle cérémonie, a le même jour (mardi 24 Mai), publié des tweets sévères contre son École. Plus de 10 000 internautes ont découvert ses publications : « J’ai reçu beaucoup de soutien des autres minorités, qui voient ainsi, une atteinte à ma liberté d’expression, c’est effroyable et choquant ».

Seulement le jeune afro-américain, Nyree Holmes, a des projets pour se faire entendre dans un proche avenir. Il intégrera la California State University à Fullerton cet automne. Le jeune diplômé est inscrit au Département Cinéma-Arts, pour, dit-il « Réaliser mon rêve de devenir un Réalisateur percutant ».

Dorothée Audibert-Champenois   Photo/facebook


2 commentaires :

  1. Chanou

    C’est du délire cette histoire.
    Se faire expulser pour ci peu, le jour de la remise des diplômes est une aberration!!

Les commentaires sont fermés