Un étudiant originaire de Mayotte retrouvé mort dans sa chambre

Vues : 1787

Le corps d’un jeune étudiant de 22 ans, originaire de Mayotte, a été retrouvé mercredi dans sa chambre. Cette dernière se trouvait à la résidence Galois, sur le campus de la Cité scientifique de Villeneuve-d’Ascq (Nord). Le corps était en état de décomposition avancée.

D’après La Voix du Nord qui a révélé l’information, c’est finalement à la suite d’une opération de désinsectisation de toute la résidence qu’El Anfani Abdallah a été découvert mort dans son lit. L’état de décomposition du cadavre indique que la mort pourrait remonter à plusieurs semaines.

Cela faisait plusieurs semaines que les résidents sentaient des odeurs bizarres, ils l’avaient signalé aux personnes chargées de l’entretien. Une autopsie a été pratiquée hier pour connaître les raisons de ce décès. Selon les premières constatations, la chambre était fermée de l’intérieur et il n’y avait aucune trace de lutte. L’enquête en cours est menée par le commissariat de Villeneuve-d’Ascq.

D’après les locataires de la résidence, les discussions entre étudiants se font rares. Personne dans le bâtiment n’a constaté l’absence de l’étudiant mahorais. El Anfani Abdallah était un ancien étudiant de l’université de Lille-1, il ne s’était pas réinscrit à la rentrée 2015. Le CROUS ne s’était pas inquiété car à cette période de l’année, tous les étudiants n’ont pas encore réalisé toutes les démarches d’inscription. L’organisme accompagnait d’ailleurs le jeune homme socialement pour des retards de loyers.

A.G

Photo d’illustration