Un jeune guadeloupéen candidat à l’élection présidentielle 2017

Vues : 8060

C’est sur sa page Facebook que Jean Morandais a déclaré sa candidature à l’élection présidentielle 2017. « La France sera meilleure uniquement si nous sommes unis, sans aucune discrimination, aucun préjugé et dans le respect des lois de la République » écrit ce jeune guadeloupéen de 36 ans dans sa tribune ci-dessous :

« Mesdames, Messieurs,

Je vous prie de bien vouloir prendre connaissance de ma candidature à l’élection présidentielle 2017.

Je suis un jeune français patriote de 36 ans, né à Basse-Terre en Guadeloupe, où j’ai effectué toute ma scolarité. Issu d’une famille de classe moyenne et éduqué dès l’âge de 3 mois par mes grands-parents illettrés, je n’ai pas eu une adolescence facile.

Né d’une fille-mère, j’ai une sœur et deux frères du côté maternel et deux frères et une sœur du côté paternel. En mai 2015, j’ai perdu l’un de mes frères dans un tragique accident de la route.

Je suis papa d’une adorable petite fille qui me surprend au quotidien, me donnant l’impression que c’est moi l’enfant. Je m’attèle tous les jours à lui fournir la meilleure éducation possible, comme le feraient tous les parents du monde.

Je suis arrivé dans l’Hexagone à l’âge de 19 ans, avec le doux rêve d’épouser une carrière de footballeur professionnel. Mon cursus commence au centre de formation du FC Metz où je reste pendant 3 ans et demi, puis un bref passage dans un club Italien et pour finir quelques années plus tard dans un club de CFA en France.

Pendant cette période, je passais mon temps à essayer de comprendre le monde dans lequel nous vivons, pourquoi les politiques et les médias mettent toujours l’accent sur nos différences et non sur nos points communs ? Pourquoi dire la vérité est presque un délit ?

Loin des miens, j’ai traversé de grands moments de solitude, des hauts, des bas, fait des erreurs et même vécu des moments tragiques qui auraient pu faire basculer ma vie. Mais comme l’a dit JEDEMO : « Cela ne tient pas debout de ne pas chercher à se relever »

J’ai créé ma première entreprise en juillet 2008, incorporée au Costa-Rica, avec un compte en banque à Chypre pour lancer un site de pari en ligne. Mon rêve s’arrêtera 2 ans plus tard, en pleine finalisation de mon projet, lors de la légifération du marché du pari dans notre pays. Il y aurait beaucoup de choses à dire sur cette folle aventure, il faut bien commencer par quelque chose.

J’ai fondé, en mars 2011, une entreprise réunissant une synergie entre l’E-commerce, le marketing en ligne, la communication, la création de logiciel et la création de site internet. Depuis 4 ans, j’y occupe un poste de bénévole.

Je suis titulaire d’un BEP et d’un CAP en Electrotechnique et d’un BAC EIE.

J’ai fait une année de Sciences et techniques des Activités Physique et Sportive à l’UFR Sciences fondamentales et appliquées, de l’Université de Lorraine. Je possède aussi le diplôme d’initiateur 1 d’entraineur de football, mais je n’ai jamais exercé les métiers correspondant aux diplômes obtenus.

Mes proches disent que je suis un autodidacte passionné, je dirais juste que je suis un passionné autodidacte.

Je suis délégué permanent Europe à L’ONU pour le compte d’une ONG. A ce titre, j’ai participé aux différents travaux sur l’analyse des flux migratoires vers l’Europe et en particulier vers la France, les forums du Conseil Economique et Social (ECOSOC), les conférences sur les droits de l’homme et les droits de la femme.

Je suis le Président de la Boite à Idées Pour la France (LBIPF), un mouvement citoyen récoltant les idées d’amélioration et de réel changement du quotidien des français.

Nous avons, à ce jour, comptabilisé les idées de 587 244 citoyens.

Je suis aussi le Président de l’association France Région Outre MER (FROM), association dont l’objet consiste à renforcer les liens fraternels et culturels entre les populations de toutes les régions de France.

Aujourd’hui, je me bats pour une France différente, un avenir meilleur pour tous les citoyens de mon pays.

Je me bats pour garantir la retraite de nos parents, pour assurer celle de ma génération et pour préparer celle de nos enfants.

Pour cela, il faut bousculer le système en place, changer la vision des politiques, sortir de cette posture monarchique que nous imposent certains élus et les grands partis politiques depuis plus de 40 ans, innover, et revoir en profondeur le fonctionnement de notre République. Il faut changer la manière de penser et faire évoluer la standardisation de la classe politique française.

Assez des décisions politiques sans aucun sens ! Assez d’une politique basée sur la taxation du travail et sur la taxation du peuple ! Assez des promesses faites et jamais tenues !

Evoluons vers un modèle hybride, Etat rentier, Etat providence, Etat régulateur, Etat régalien et peuple moins taxé.

Lançons des projets d’envergure, des projets de dimension internationale. Soyons une nation plus offensive économiquement, mettons en place une politique de réussite pour la jeunesse, insufflons une politique d’union et de cohésion nationale.

Réunissons des pôles de compétence neutre et non partisan pour réformer la France.

Mettons l’accent sur les sujets qui fâchent, sur les sujets qui pourraient blesser mais dans le seul but d’apporter des solutions et non une stigmatisation. Disons-nous les vérités, pour simplement s’améliorer. Acceptons nos spécificités, dans le cadre de la laïcité. Acceptons nos différences pour une France unie, forte et fraternelle.

La France sera meilleure uniquement si nous sommes unis, sans aucune discrimination, aucun préjugé et dans le respect des lois de la République.

C’est pour toutes ces raisons que je suis candidat à l’élection présidentielle de 2017 dans mon pays.

La France c’est nous, soyons la France…

Jean Morandais

Site internet : lbipf.fr »


1 commentaires :

Les commentaires sont fermés