Un martiniquais crée sa marque de Champagne et quitte tout pour diriger son Entreprise

Vues : 8530
dlux-a

Son champagne est un cépage de renom. Il se nomme Dluxe. Une appellation et une bouteille soignée et élégante dans sa présentation. Anthony Dorothée a choisi de commercialiser un Champagne de qualité.

Majestueux et fruité le Champagne attire les regards courtois mais aussi perplexes des vendeurs traditionnels de Champagne de Métropole.

dluxe

Anthony Dorothée est un martiniquais, il a pris la décision de vivre désormais, des revenus de son Champagne.  Employé dans une grande centrale commerciale, il remet les clés et arrête tout le 31 mars dernier. 
Depuis quelques années cet ancien responsable douane dans une centrale d’achat, se testait dans le commerce des spiritueux. Auprès des associations antillaises, ils fournissaient clé en main des liqueurs, très appréciées des clients de boîtes de nuit. Et pour cause, dans ce milieu antillais, ce sont plus de 4 millions de bouteilles qui se vendent entre la Martinique et la Guadeloupe (chiffres du CIVC, le Comité Interprofessionnel du Vin de Champagne ).

anthony-dorothee

Alors, avec le talent qui le caractérise, le jeune antillais prospecte et tombe par hasard sur un champagne qui correspond à ce goût fruité qu’il recherche. Bingo, ce sera chez un grand vignoble, Philippe Gonet qu’il finalise son projet de créer son Champagne. Un Champagne sur mesure, le Dluxe.
Entre Epernay et Reims, sur un vignoble de 2 hectares, vieux de 7 générations, Anthony Dorothée confie son nouveau crû à ces producteurs de renom. Cette idée de créer son Affaire, date de la crise antillaise de 2009. La chèreté de la vie aux Antilles-Guyane et à la Réunion a soulevé des protestations et mobilisé les habitants contre les grosses fortunes qui participent majoritairement aux Commerces de ces Territoires. Cette crise sous fond de grève générale a duré un mois et demi. Anthony Dorothée décide à cette période de se mettre aussi (un jour viendra) à son compte, « Je me suis dit : Je veux montrer qu’on est capable, nous les antillais, de faire aussi dans la Vente »

Un projet qui aura duré plus d’un an, entre les tests, les déplacements et enfin, le pur jus fruité du Champagne dont il rêvait. « Un Champagne du plaisir », comme dit le nouveau chef d’entreprise.
Casquette de responsable, il se lance tout azimut dans l’export, avec le concept vin et spiritueux.
Il vise la France, l’Afrique, la Caraïbe et les États-Unis où ses produits font sensation.

IMG-20160518-WA0006

Aujourd’hui, ce mari, père de 2 enfants a pris son envol, même si quelques fois il lui arrive de douter, Anthony Dorothée fait front.
Il revient tout juste de Guadeloupe, parti pour deux semaines de promotion. Le jeune Entrepreneur envisage ensuite de se rendre à la Martinique, sur son île en juin prochain, pour les prochaines dégustations de Dluxe. ( Par Dorothée Audibert-Champenois)

Photos : Facebook Anthony Dorothée

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération


5 commentaires :

  1. Prince de SAINT-ALBY 1er

    Vendredi 20 Mai 2016
    Je souhaite plein succès à mon jeune compatriote de la Martinique, Anthony DOROTHEE, dans nouvelle affaire de vente de spiritueux ! Qu’il réussisse dans cette entreprise pour lui et sa famille et, pour la fierté de toutes les Antilles !!! Dont acte.
    Le Poète-Artiste (Roi des abdos, devant l’Eternel)
    Prince de SAINT-ALBY 1er

  2. Allison

    Cool, félicitations à lui et j’espère que ça continuera de se propulser. En tout cas je veux goûter ce champagne !

Les commentaires sont fermés